18 novembre - 1er décembre 2012République démocratique du Congo. Offensive de la rébellion du M23 sur Goma

 

Le 18, les forces rebelles du Mouvement du 23-Mars (M23) mènent une offensive majeure qui les amène aux portes de Goma, la capitale du Nord-Kivu, dans l'est du pays. Le M23, dont le nom fait référence à l'accord de paix signé le 23 mars 2009 entre le gouvernement et les rebelles tutsi du Congrès national pour la défense du peuple (C.N.D.P.), a été créé en mai 2012. Il rassemble d'anciens membres du C.N.D.P. intégrés dans l'armée. Ceux-ci se sont mutinés en avril à la suite de la décision du gouvernement qui, les soupçonnant de profiter de leur position pour contrôler le trafic de minerais, souhaitait les muter dans d'autres régions du pays. Des rapports d'experts des Nations unies accusent le Rwanda et l'Ouganda d'aider la rébellion.

Le 20, le M23 prend le contrôle de l'aéroport de Goma.

Le 20 également, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité la résolution 2076, présentée par la France, qui condamne les attaques du M23 et dénonce ses soutiens extérieurs.

Le 24, l'adoption par la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs, à laquelle appartient la République démocratique du Congo, d'une déclaration demandant « d'écouter, d'évaluer et de résoudre les revendications légitimes du M23 », en contrepartie de son retrait de Goma, illustre l'isolement régional du président congolais Joseph Kabila qui réclamait avant tout le départ des rebelles.

Le 1er décembre, les rebelles du M23 quittent Goma, dans l'attente de l'ouverture de négociations avec le gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 novembre - 1er décembre 2012 - République démocratique du Congo. Offensive de la rébellion du M23 sur Goma », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-novembre-1er-decembre-2012-offensive-de-la-rebellion-du-m23-sur-goma/