18-31 décembre 2006France. Regain d'intérêt pour les S.D.F.

 

Le 18, l'association Les Enfants de Don Quichotte installe des tentes à l'intention des sans-domicile fixe (S.D.F.) sur les rives du canal Saint-Martin, à Paris. Elle entend mobiliser l'opinion sur le sort des S.D.F. en proposant aux « bien-logés » de passer une nuit sous la tente en leur compagnie.

Le 18 également, le ministre de l'Intérieur Nicolas Sarkozy, candidat à la présidence de la République, affirme vouloir, s'il est « élu président de la République, que d'ici deux ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid ».

Le 27, Catherine Vautrin, ministre délégué à la Cohésion sociale, annonce un plan de 70 millions d'euros en faveur des S.D.F. Elle annonce l'extension des horaires d'ouverture des centres d'hébergement et l'accélération du programme de mise en œuvre de places dites de « stabilisation », que les sans-logis peuvent occuper plusieurs mois – dix mille cinq cents sont promises avant la fin de 2007. La « charte du canal Saint-Martin » présentée par Les Enfants de Don Quichotte et signée par d'autres associations, comme A.T.D. Quart Monde, Droit au logement ou Emmaüs, exige l'instauration d'un droit au logement opposable.

Le 31, dans son discours de vœux aux Français, le président Chirac demande au gouvernement de mettre en place un tel droit.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-31 décembre 2006 - France. Regain d'intérêt pour les S.D.F. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-31-decembre-2006-regain-d-interet-pour-les-s-d-f/