18-29 janvier 1988Belgique. O.P.A. de Carlo De Benedetti sur la Société générale de Belgique

 

Le 18, le holding français Cerus (Compagnies européennes réunies), dont le président est Carlo De Benedetti, P.-D.G. d'Olivetti, et le directeur général Alain Minc, lance une offre publique d'achat (O.P.A.) sur le capital de la Société générale de Belgique (S.G.B.), dont il contrôle déjà, directement ou indirectement, 18,6 p. 100. Il s'agit, dans l'esprit de l'homme d'affaires italien, et dans la perspective du grand marché européen de 1993, de constituer le premier holding d'Europe, par la taille et par l'internationalisation des capitaux. L'émotion est grande en Belgique, car l'histoire du pays est liée depuis son indépendance (1830) à la S.G.B., qui y contrôle plus de 1 200 sociétés représentant environ le tiers de l'activité économique. Afin de contrer l'offensive de Cerus, la S.G.B. procède à une augmentation de capital (de 28 à 40 millions d'actions), malgré l'opposition du tribunal de commerce de Bruxelles.

Le 25, le Flamand André Leysen, qui dirige le holding Gevaert, annonce qu'il est prêt, aidé par d'autres partenaires, à acheter près de 20 millions de titres de la S.G.B. afin de faire obstacle à l'O.P.A. de C. De Benedetti.

Le 29, alors que les achats de titres de la S.G.B. sont toujours soutenus à la Bourse de Bruxelles, André Leysen lance à son concurrent italien un appel à la trêve.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-29 janvier 1988 - Belgique. O.P.A. de Carlo De Benedetti sur la Société générale de Belgique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-29-janvier-1988-o-p-a-de-carlo-de-benedetti-sur-la-societe-generale-de-belgique/