18-28 juin 2015Danemark. Victoire du bloc de droite aux élections législatives.

 

Le 18, à l’issue d’une campagne électorale centrée sur la question de l’immigration, le Parti social-démocrate du Premier ministre Helle Thorning-Schmidt, en légère progression, arrive en tête aux élections législatives avec 26,3 p. 100 des suffrages et 47 sièges sur 175. La surprise du scrutin provient de la deuxième place remportée par le Parti du peuple danois (extrême droite) de Kristian Thulesen Dahl qui devient la première formation du bloc de droite avec 21,1 p. 100 des voix et 37 élus. Le Parti libéral de Lars Løkke Rasmussen subit un revers avec 19,5 p. 100 des suffrages et 34 sièges. Le taux de participation est de 85,9 p. 100. L’effondrement des alliés des sociaux-démocrates fait perdre au bloc de gauche la majorité au Parlement, d’une voix – 89 sièges contre 90, en comptant les 4 sièges des représentants des îles Féroé et du Groenland.

Le 19, Helle Thorning-Schmidt présente sa démission. La reine Margrethe II charge Lars Løkke Rasmussen de former un nouveau gouvernement.

Le 28, Lars Løkke Rasmussen obtient le soutien du Parlement à un gouvernement minoritaire exclusivement composé de membres du Parti libéral. Son programme intègre certaines des demandes du Parti du peuple danois, qui accepte de le soutenir, comme l’augmentation des dépenses publiques, le durcissement de la politique d’immigration et d’asile, ainsi que le renforcement des contrôles aux frontières.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-28 juin 2015 - Danemark. Victoire du bloc de droite aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-28-juin-2015-victoire-du-bloc-de-droite-aux-elections-legislatives/