6-17 mars 1999Cambodge. Arrestation de l'ancien dirigeant khmer rouge Ta Mok

 

Le 6, Ta Mok, le dernier dirigeant khmer rouge encore en fuite, est arrêté près de la frontière thaïlandaise et incarcéré à Phnom Penh en vue d'être jugé. Hormis Pol Pot, mort en avril 1998, les principaux responsables khmers rouges se sont ralliés au régime et vivent dans une zone auto-administrée située dans l'est du pays sur la frontière thaïlandaise, à Païlin. Les derniers à l'avoir fait ont été Khieu Samphan et Nuon Chea, en décembre 1998.

Le 17, la commission d'enquête des Nations unies publie son rapport qui préconise le procès de tous les dirigeants khmers rouges, sous l'égide de l'O.N.U., devant une juridiction internationale réunie à l'étranger. Toutefois, le secrétaire général, Kofi Annan, envisage l'organisation d'un procès au Cambodge à la condition que les normes internationales en matière de justice soient respectées. Cette position se rapproche de celle qu'a adoptée le Premier ministre Hun Sen.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  6-17 mars 1999 - Cambodge. Arrestation de l'ancien dirigeant khmer rouge Ta Mok », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 septembre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/6-17-mars-1999-arrestation-de-l-ancien-dirigeant-khmer-rouge-ta-mok/