17-24 mars 2021France. Polémique autour des réunions non mixtes racisées à l'UNEF.

 

Le 17, la présidente de l’Union nationale des étudiants de France (UNEF) Mélanie Luce défend sur une chaîne de radio la tenue de réunions « non mixtes racisées » dans son organisation. Elle précisera que celles-ci se penchent « sur les discriminations, qu’elles concernent les femmes, les LGBT ou les questions de racisme » et constituent « des groupes de parole internes à l’organisation » et non « des réunions publiques ». Le député Éric Ciotti (LR) demande la dissolution de l’UNEF qu’il qualifie d’« avant-garde de l’islamo-gauchisme » et de « mouvement clairement antirépublicain ». D’autres élus des Républicains, du Rassemblement national et de la majorité, mais aussi des organisations juives critiqueront le syndicat étudiant.

Le 19, le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer estime que ces réunions sont « racistes » et que ceux qui les défendent « nous mènent vers des choses qui ressemblent au fascisme ».

Le 24, le premier secrétaire du Parti socialiste (PS) Olivier Faure dénonce à la fois la « dérive » de l’UNEF et « l’instrumentalisation » de cette affaire par le gouvernement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-24 mars 2021 - France. Polémique autour des réunions non mixtes racisées à l'UNEF. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-24-mars-2021-polemique-autour-des-reunions-non-mixtes-racisees-a-l-unef/