15-18 février 1992Israël – Liban. Opération de représailles contre le chef du Hezbollah

 

Le 15, dans le camp d'entraînement de Galed situé dans le centre d'Israël, trois jeunes recrues sont tuées par un commando palestinien.

Le 16, l'aviation israélienne effectue au-dessus du Liban trois raids de représailles qui font vingt morts. Les premiers visent deux camps palestiniens. Le troisième, dans la région de Nabatiyeh, détruit le convoi motorisé de Cheikh Abbas Moussaoui, secrétaire général du Hezbollah, qui est tué. Très active dans le sud du Liban, l'organisation intégriste chiite pro-iranienne est responsable de nombreux attentats contre Israël. Réputé modéré au sein du Hezbollah, à la tête duquel il avait été nommé en septembre 1990, Cheikh Moussaoui était un partisan du président iranien Hachemi Rafsandjani. Il avait favorisé la libération des otages occidentaux en 1991.

Le 18, le Hezbollah élit Cheikh Hassan Nasrallah pour lui succéder.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-18 février 1992 - Israël – Liban. Opération de représailles contre le chef du Hezbollah », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-18-fevrier-1992-operation-de-represailles-contre-le-chef-du-hezbollah/