16 août 2018France. Non-lieu définitif en faveur de Gérald Darmanin.

 

Le juge d’instruction chargé du dossier relatif aux accusations de viol, harcèlement sexuel et abus de confiance visant le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin estime qu’il n’y a pas lieu d’ouvrir une information judiciaire et ordonne un non-lieu définitif dans cette affaire. La plaignante accusait Gérald Darmanin, alors chargé de mission à l’UMP, de lui avoir promis son intervention en échange de faveurs sexuelles. Sa première plainte déposée en mai 2017 avait été classée sans suite en février 2018. Elle avait aussitôt déposé une seconde plainte avec constitution de partie civile. « Le défaut de consentement ne suffit pas à caractériser le viol, rappelle le juge. Encore faut-il que le mis en cause ait eu conscience d’imposer un acte sexuel par violence, menace, contrainte ou surprise. » Une autre plainte pour abus de faiblesse avait été déposée en février contre Gérald Darmanin par une femme qui l’accusait de lui avoir demandé des faveurs sexuelles en échange d’un logement, lorsque celui-ci était maire de Tourcoing (Nord). Cette plainte a également été classée sans suite en mai.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16 août 2018 - France. Non-lieu définitif en faveur de Gérald Darmanin. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-aout-2018-non-lieu-definitif-en-faveur-de-gerald-darmanin/