16-24 octobre 2018Algérie. Remplacement du président de l'Assemblée nationale.

 

Le 16, des députés de la majorité, notamment du Front de libération nationale (FLN) et du Rassemblement national démocratique (RND), empêchent Saïd Bouhadja (FLN) d’accéder au siège de l’Assemblée populaire nationale (APN) dont il est le président.

Le 17, ces élus proclament la vacance de la présidence de l’APN, ce que ne permet ni la Constitution ni le règlement intérieur de l’Assemblée. Le FLN de Djamel Ould Abbes comme le RND du Premier ministre Ahmed Ouyahia accusent Saïd Bouhadja de mauvaise gestion et exigent sa démission. L’opposition, tant laïque qu’islamiste, dénonce un « coup d’État », tandis que Saïd Bouhadja, qui refuse de se démettre, bénéficie d’une soudaine popularité sur les réseaux sociaux.

Le 24, l’APN élit à sa présidence le chef du groupe parlementaire du FLN Mouad Bouchareb. L’opposition boycotte l’élection. Saïd Bouhadja déclare qu’il « demeure le président légal et légitime de l’APN ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-24 octobre 2018 - Algérie. Remplacement du président de l'Assemblée nationale. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-24-octobre-2018-remplacement-du-president-de-l-assemblee-nationale/