14 octobre 2018

Algérie. Arrestation de généraux

Cinq généraux récemment limogés, dont l’ancien commandant de la gendarmerie, le général-major Menad Nouba, ainsi que trois anciens chefs de région militaire et l’ancien directeur des finances au ministère de la Défense, sont placés en détention provisoire par un juge d’instruction du tribunal militaire de Blida. Selon diverses sources, ces généraux sont soupçonnés de malversations et de mauvaise gestion.

— Universalis

Événements précédents

  • 18-19 septembre 2018 Algérie. Limogeage de hauts gradés de l’armée

    Le 18, le chef des forces aériennes, le général-major Abdelkader Lounès, est « mis à la retraite ».

    Le 19, le chef des forces terrestres, le général-major Ahcène Tafer, est à son tour « mis à la retraite ». La purge dans les rangs de l’armée se poursuit, après le renvoi en juin du directeur...

  • 23 août-5 septembre 2018 Algérie. Épidémie de choléra

    Le 23, le ministère de la Santé annonce qu’une quarantaine de cas de choléra, dont un mortel, ont été identifiés dans les wilayas d’Alger, Blida, Tipasa et Bouira. Une autre personne décédera les jours suivants. La maladie n’était pas réapparue dans le pays depuis 1996. De nombreuses voix dénoncent les...

  • 16 juillet 2018 Algérie - France. Expulsion de l’islamiste Djamel Beghal

    L’islamiste algérien Djamel Beghal sort de prison et est aussitôt expulsé vers l’Algérie, avec l’accord d’Alger. Djamel Beghal a été condamné en mars 2005 à dix ans de prison pour association de malfaiteurs terroristes en compagnie de l’Algérien Kamel Daoudi, pour avoir projeté un attentat contre l’ambassade...

  • 26 juin 2018 Algérie. Limogeage du chef de la police

    Le président Abdelaziz Bouteflika limoge le directeur général de la Sûreté nationale algérienne, le général-major Abdelghani Hamel, qui est remplacé par le chef de la protection civile, le colonel Mustapha el-Habiri. Proche du chef de l’État, le général Hamel était considéré comme un candidat possible...

  • 24 mai 2018 Algérie. Condamnation d’un blogueur à dix ans de prison

    Le tribunal criminel de Béjaïa, à l’est d’Alger, condamne le blogueur Merzoug Touati, arrêté en janvier 2017, à dix ans de prison pour « intelligence avec une puissance étrangère », pour avoir publié sur Internet un entretien avec un diplomate israélien. Le 21 juin, sa peine sera réduite en appel à sept...

  • 11 avril 2018 Algérie. Crash meurtrier d’un avion militaire

    Le crash d’un avion de l’armée près d’Alger, peu après son décollage, cause la mort de deux cent cinquante-sept personnes, pour la plupart des militaires et leurs familles. Il s’agit de la catastrophe aérienne la plus meurtrière de l’histoire du pays.

  • 7 avril 2018 Algérie. Appel à la candidature d’Abdelaziz Bouteflika pour un cinquième mandat

    Le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) Djamel Ould Abbes appelle le président Abdelaziz Bouteflika à présenter sa candidature à l’élection présidentielle prévue en 2019. En octobre 2017, trois personnalités reconnues – deux anciens ministres et un général à la retraite – avaient...

  • 18 février 2018 Algérie. Dénonciation des expulsions de migrants subsahariens

    La Plateforme migration Algérie, qui regroupe des associations humanitaires et de défense des droits de l’homme algériennes et internationales, dénonce la reprise des arrestations et des expulsions de migrants subsahariens, et ses conséquences sur la situation sanitaire et médicale des intéressés. Interpellés...

  • 8 février 2018 Algérie - France. Décision sur l’indemnisation des victimes civiles non françaises de la guerre d’Algérie

    Saisi d’une question prioritaire de constitutionnalité, le Conseil constitutionnel, rappelant le principe selon lequel la loi « doit être la même pour tous », censure la loi de juillet 1963 qui réservait le bénéfice d’un « droit à pension » aux seules victimes civiles françaises de la guerre d’indépendance...

  • 12 janvier 2018 Algérie. Célébration du Nouvel An berbère

    Le Nouvel An berbère, appelé « Yennayer », est célébré officiellement pour la première fois dans le pays, à la suite de la décision prise en décembre 2017 par le gouvernement d’en faire un jour férié. Le pays compte quelque dix millions de berbérophones, soit environ le quart de la population, qui revendiquent...