15-27 février 2007Afghanistan – États-Unis. Annonce de renforts américains

 

Le 15, le président américain George W. Bush annonce l'envoi de trois mille deux cents soldats supplémentaires en Afghanistan, où le contingent américain atteindra ainsi vingt-sept mille hommes. Au moment où « les talibans et Al-Qaida s'apprêtent à lancer de nouvelles attaques », il appelle à « passer à l'offensive » et invite les membres de l'O.T.A.N. à envoyer des renforts dans le pays.

Le 23, quelque vingt-cinq mille personnes manifestent à Kaboul en faveur de la loi d'amnistie – votée par le Parlement, mais pas encore promulguée par le président Hamid Karzaï – aux cris de « Mort aux droits de l'homme! », « Mort à l'Amérique! ». La loi prévoit l'amnistie des auteurs des crimes commis au cours du dernier quart de siècle de guerres qu'a connu le pays. Les principaux bénéficiaires en sont les chefs de guerre aujourd'hui au pouvoir.

Le 27, un attentat-suicide frappe l'entrée de la base américaine de Bagram, au nord de Kaboul, pendant la visite du vice-président américain Dick Cheney. Ce dernier n'est pas touché, mais trois personnes sont tuées. L'opération est revendiquée par les talibans.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-27 février 2007 - Afghanistan – États-Unis. Annonce de renforts américains », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-27-fevrier-2007-annonce-de-renforts-americains/