15-26 janvier 1993Italie. Arrestation de Salvatore Riina, chef présumé de la mafia et mesures européennes anti-mafia

 

Le 15, la police italienne arrête, à Palerme, Salvatore « Toto » Riina, chef présumé de la Cosa Nostra sicilienne, recherché depuis vingt-trois ans. Cette arrestation résulte de l'accélération de la lutte anti-mafia, aux niveaux italien, européen et mondial, à la suite des assassinats des juges Giovanni Falcone, le 23 mai 1992, et Paolo Borsellino, le 19 juillet suivant.

Les 17 et 18, la réunion à Arles des ministres de la Justice des cinq pays du sud de la Communauté européenne (France, Italie, Espagne, Grèce et Portugal) est principalement consacrée à la lutte contre la mafia. Les participants proposent l'organisation, sous l'égide de l'O.N.U., d'une conférence internationale sur ce sujet.

Le 26, la commission d'enquête sur la pénétration de la mafia italienne en France, constituée le 23 octobre 1992 par l'Assemblée nationale, rend public son rapport. Celui-ci considère que la mafia est en France « plus une redoutable menace qu'un fléau déjà enraciné ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-26 janvier 1993 - Italie. Arrestation de Salvatore Riina, chef présumé de la mafia et mesures européennes anti-mafia », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 mai 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-26-janvier-1993-arrestation-de-salvatore-riina-chef-presume-de-la-mafia-et-mesures-europeennes-anti-mafia/