14 juin 2013Iran. Élection de Hassan Rohani à la présidence

 

Le 14, Hassan Rohani remporte l'élection présidentielle dès le premier tour, avec 50,7 p. 100 des suffrages. Ce religieux libéral et modéré, ancien négociateur du dossier nucléaire, qui dénonce les violations des droits et des libertés dans son pays, devance largement les principaux candidats conservateurs: le maire de Téhéran Mohammad Bagher Ghalibaf (16,6 p. 100 des voix), le négociateur en chef du dossier nucléaire Saïd Jalili (11,4 p. 100) et le conseiller du Guide suprême Ali Khamenei et ancien ministre des Affaires étrangères Ali Akbar Velayati (6,2 p. 100). Ce dernier est également devancé par l'ancien chef d'état-major Mohsen Rezaie (10,6 p. 100). Tandis que les candidats conservateurs demeuraient divisés, notamment sur la question du nucléaire et des relations avec l'Occident, Hassan Rohani a bénéficié du soutien des anciens présidents Mohamad Khatami et Ali Akbar Hachemi Rafsandjani, du retrait en sa faveur de l'ancien premier vice-président réformateur Mohammad Reza Aref, ainsi que de la critique du bilan, notamment économique, du président sortant Mahmoud Ahmadinejad. Le taux de participation est de 72,7 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14 juin 2013 - Iran. Élection de Hassan Rohani à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-juin-2013-election-de-hassan-rohani-a-la-presidence/