13-14 novembre 2013

États-Unis. Échec de la mise en œuvre de l'« Obamacare »

Le 13, la ministre de la Santé Kathleen Sebelius présente le premier bilan de l'« Obamacare », entré en vigueur le 1er octobre. Cette mesure phare de l'administration Obama permet à quelque quarante millions d'Américains qui ne disposent pas d'assurance-maladie de souscrire une police subventionnée par l'État fédéral. Il apparaît que seules cent six mille personnes ont souscrit une assurance en octobre, soit cinq fois moins que prévu, en raison notamment de dysfonctionnements du système informatique. De plus, les compagnies d'assurance ont résilié des millions de contrats existants qui n'étaient plus conformes aux conditions imposées par la réforme.

Le 14, lors d'une conférence de presse, le président Barack Obama présente ses excuses pour les retards et la mauvaise communication au sujet de cette réforme.

— Universalis

Événements précédents