12-22 décembre 2004Roumanie. Élection de l'opposant libéral Traian Basescu à la présidence

 

Le 12, le maire de Bucarest et chef de l'opposition, Traian Basescu, candidat du Parti libéral, remporte le second tour de l'élection présidentielle avec 51,2 p. 100 des suffrages. Il était opposé au Premier ministre Adrian Nastase, candidat du Parti social-démocrate au pouvoir, considéré comme le dauphin du président sortant, Ion Iliescu. Traian Basescu déclare vouloir se consacrer en priorité à la lutte contre la corruption et à l'entrée de son pays dans l'Union européenne à la date prévue, en janvier 2007. Lors des élections législatives disputées le 28 novembre, le même jour que le premier tour de l'élection présidentielle, et marquées par de nombreuses fraudes, le Parti social-démocrate, allié au Parti humaniste, avait remporté 36,8 p. 100 des suffrages et 132 élus sur 314, contre 31,5 p. 100 des voix et 112 députés pour la coalition de centre droit Justice et Vérité, alliance du Parti libéral et d'une formation social-démocrate. Le Parti de la Grande Roumanie (ultranationaliste) avait obtenu 13 p. 100 des suffrages et 48 sièges et l'Union démocratique magyare de Roumanie (représentant la minorité hongroise) 6,2 p. 100 des suffrages et 22 élus.

Le 22, Traian Basescu nomme le libéral Calin Popescu-Tariceanu Premier ministre. Le gouvernement, qui dispose du soutien de l'Union magyare, demeure minoritaire au Parlement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-22 décembre 2004 - Roumanie. Élection de l'opposant libéral Traian Basescu à la présidence », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-22-decembre-2004-election-de-l-opposant-liberal-traian-basescu-a-la-presidence/