11 novembre 2004Roumanie. Reconnaissance officielle de la responsabilité du pays dans l'Holocauste

 

Le 11, le président Ion Iliescu déclare qu'il « assume l'entière responsabilité de l'État roumain pour les atrocités commises » par les autorités roumaines alliées au régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale. Bucarest opère ainsi un revirement par rapport à sa position officielle depuis la fin de la guerre. Ion Iliescu accepte les conclusions, remises au début du mois, de la commission sur l'Holocauste en Roumanie, créée en octobre 2003 et dirigée par le Prix Nobel de la paix Élie Wiesel. Celles-ci évaluent à environ quatre cent mille Juifs et onze mille Tziganes le nombre des victimes de la politique d'extermination menée par le régime du maréchal Ion Antonescu. La commission recommande au gouvernement d'annuler la réhabilitation des criminels de guerre intervenue au cours des années 1990, après la sortie du pays du bloc communiste.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11 novembre 2004 - Roumanie. Reconnaissance officielle de la responsabilité du pays dans l'Holocauste », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-novembre-2004-reconnaissance-officielle-de-la-responsabilite-du-pays-dans-l-holocauste/