18 janvier - 15 février 1999Roumanie. Mouvement des mineurs contre les réformes dans leur secteur

 

Le 18, dix mille mineurs de la vallée du Jiu, dans le centre du pays, entament une marche sur Bucarest pour exiger des augmentations de salaires et l'abandon du projet de restructuration du secteur minier exigée par le Fonds monétaire international. La revendication de la démission du gouvernement de Radu Vasile s'ajoute bientôt aux précédentes, alors que le mouvement semble manipulé par certaines forces d'opposition. Le leader des mineurs, Miron Cosma, est membre du Parti de la Grande Roumanie (extrême droite) de Corneliu Vadim Tudor et proche de l'ancien président néo-communiste Ion Iliescu, chef de l'opposition.

Le 22, alors que les affrontements entre mineurs et forces de l'ordre se multiplient, le président Emil Constantinescu menace d'instaurer l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire si les mineurs ne cessent pas leur marche sur la capitale dans les heures qui suivent.

Le 22 également, le Premier ministre rencontre une délégation de mineurs. Il accepte une augmentation des salaires et un ralentissement du programme de restructuration du secteur minier. Les mineurs cessent leur mouvement.

Le 15 février, la Cour suprême condamnera Miron Cosma à dix-huit ans de prison pour atteinte à la sûreté de l'État, pour les violentes manifestations de mineurs qu'il avait orchestrées dans la capitale en septembre 1991 et qui avaient abouti à la démission du Premier ministre Petre Roman. Le dirigeant syndical sera arrêté le 17 à l'issue de violents affrontements entre mineurs et forces de l'ordre.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 janvier - 15 février 1999 - Roumanie. Mouvement des mineurs contre les réformes dans leur secteur », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-janvier-15-fevrier-1999-mouvement-des-mineurs-contre-les-reformes-dans-leur-secteur/