Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12-15 septembre 2021

Vatican - Hongrie - Slovaquie. Visite du pape François en Europe centrale

Le 12, au matin, le pape François se rend à Budapest pour une courte visite. Il rencontre le Premier ministre hongrois Viktor Orbán – avec lequel il s’oppose notamment sur l’accueil des réfugiés, qu’il défend et que le leader conservateur rejette. Devant cent mille personnes, il célèbre la messe de clôture du 52e Congrès eucharistique international, lors de laquelle il appelle les catholiques « à garder solides les racines, mais sans cloisonnement ».

Le 13, alors qu’il a entamé la veille une visite de trois jours en Slovaquie, François rencontre, comme il l’avait fait en Hongrie, des représentants de la communauté juive. Les juifs de Slovaquie ont été en majeure partie exterminés pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le pays, vassal du IIIe Reich nazi, était dirigé par un prêtre, Jozef Tiso.

Le 13 également, devant les représentants du clergé, François défend une Église « qui sait être créative en s’immergeant dans l’histoire et dans la culture » et appelle ceux-ci à ne pas « se retrancher dans un catholicisme défensif ».

Le 14, François se rend dans la cité de Lunik IX, à Kosice, considérée comme « le plus grand ghetto rom d’Europe », où il plaide en faveur de l’« intégration » de cette communauté qui suscite « parfois incompréhension et ingratitude, peut-être même jusque dans l’Église ». Il quitte le pays le lendemain.

— Universalis

Événements précédents