11-29 juin 2017France. Victoire de La République en marche aux élections législatives.

 

Le 11, le premier tour des élections législatives est marqué par un taux d’abstention sans précédent sous la Ve République : 51,3 p. 100. La République en marche (LRM) alliée au MoDem arrive largement en tête avec 32,3 p. 100 des suffrages exprimés. Les Républicains (LR), l’Union des démocrates et indépendants (UDI) et les candidats divers droite obtiennent 21,6 p. 100 des voix. Le Front national (FN) arrive en troisième position avec 13,2 p. 100 des suffrages. Avec 11 p. 100 des voix, La France insoumise (LFI) devance le Parti socialiste (PS) qui recueille 9,5 p. 100 des suffrages avec le Parti radical de gauche (PRG) et les candidats divers gauche. Les partis écologistes obtiennent 4,3 p. 100 des voix – dont 2,9 p. 100 pour Europe Écologie-Les Verts (EE-LV) –, le Parti communiste (PC) 2,7 p. 100, Debout la France 1,2 p. 100. L’ensemble des partis jusque-là représentés à l’Assemblée sont en net recul, au bénéfice de LRM.

Le 18, le second tour des législatives enregistre un nouveau taux record d’abstention : 57,4 p. 100. Avec 308 sièges sur 577, LRM remporte la majorité absolue – toutefois moins large que prévu. Son allié du MoDem, en progrès, a 42 élus. À droite, LR obtient 112 députés – contre 199 dans l’Assemblée sortante –, l’UDI 18 et les divers droite 6. À gauche, le PS obtient 30 sièges – 280 dans l’Assemblée sortante –, le PRG 3 et les divers gauche 12. LFI fait son entrée au Parlement avec 17 élus – dont Jean-Luc Mélenchon – ; le PCF progresse avec 10 députés ; le FN également avec 8 élus – dont Marine Le Pen – ; les nationalistes corses de Pè a Corsica entrent à l’Assemblée avec 3 députés ; EE-LV et Debout la France ont chacun un élu. La nouvelle Assemblée compte 233 femmes. Seul le quart des députés sortants est reconduit. L’âge moyen des élus est inférieur à quarante-neuf ans.

Le 21, les députés LR qui soutiennent le Premier ministre Édouard Philippe annoncent la création d’un groupe des « Constructifs : républicains, UDI et indépendants » indépendant du groupe LR. De son côté, le PC annonce la constitution d’un groupe parlementaire indépendant de celui de LFI.

Le 27, l’Assemblée élit à sa présidence François de Rugy (LRM), ancien candidat du Parti écologiste à la primaire de la gauche. Sept groupes parlementaires déposent leur statut : LRM (314 membres), LR (100), MoDem (47), Constructifs (35), Nouvelle Gauche (31), LFI (17), Gauche démocrate et républicaine (16). Dix-sept députés sont non-inscrits. L’ancien Premier ministre Manuel Valls, qui annonce son départ du PS, est apparenté au groupe LRM.

Le 29, le groupe LRM obtient six présidences de commissions parlementaires sur huit. Le MoDem et LR en président chacun une.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-29 juin 2017 - France. Victoire de La République en marche aux élections législatives. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-29-juin-2017-victoire-de-la-republique-en-marche-aux-elections-legislatives/