29 mai 2017France. Mise en examen de l'ancien Premier ministre Édouard Balladur dans l'affaire de Karachi.

 

La Cour de justice de la République (CJR) met en examen Édouard Balladur pour « complicité et recel d’abus de biens sociaux ». L’ancien Premier ministre est soupçonné d’avoir financé une partie de sa campagne électorale de 1995 grâce à des rétrocommissions illégales liées à des contrats d’armement. En mai 2002, à Karachi, un attentat avait provoqué la mort de quinze personnes, dont onze employés français de la Direction des constructions navales qui participaient à la construction de sous-marins vendus au Pakistan par la France en 1994, sous le gouvernement d’Édouard Balladur. Cet attentat avait été interprété comme un acte de représailles à la suite de l’arrêt, décidé par le président Jacques Chirac à son arrivée au pouvoir en 1995, du versement des commissions prévues par le contrat de vente des sous-marins. L’ancien ministre de la Défense François Léotard est également impliqué dans le volet ministériel de l’affaire, instruit par la CJR. En janvier, la justice a renvoyé devant le tribunal correctionnel six anciens collaborateurs d’Édouard Balladur ou intermédiaires dans cette affaire.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  29 mai 2017 - France. Mise en examen de l'ancien Premier ministre Édouard Balladur dans l'affaire de Karachi. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/29-mai-2017-mise-en-examen-de-l-ancien-premier-ministre-edouard-balladur-dans-l-affaire-de-karachi/