24-31 mai 2017France. Mise en cause du ministre Richard Ferrand.

 

Le 24, l’hebdomadaire Le Canard enchaîné révèle que la compagne du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand a bénéficié d’un montage permettant à la société civile immobilière qu’elle avait créée pour l’occasion d’acheter des bureaux, à Brest, en 2011, grâce à un prêt financé par les loyers versés par les Mutuelles de Bretagne dont le ministre était alors le directeur général. Le Canard indique également que Richard Ferrand a employé son fils comme assistant parlementaire en 2014, lorsqu’il était député. Secrétaire général de La République en Marche, Richard Ferrand est un proche du président Emmanuel Macron. Les révélations le concernant interfèrent avec le projet de loi de moralisation de la vie politique défendu par le gouvernement.

Le 26, le procureur de la République de Brest estime qu’il n’y a pas lieu d’ouvrir une enquête préliminaire sur les agissements de Richard Ferrand auquel le Premier ministre conserve sa « confiance ».

Les 30 et 31, la presse apporte de nouvelles précisions sur les avantages dont Richard Ferrand aurait fait bénéficié ses proches lorsqu’il était directeur général des Mutuelles de Bretagne ou député du Finistère.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  24-31 mai 2017 - France. Mise en cause du ministre Richard Ferrand. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/24-31-mai-2017-mise-en-cause-du-ministre-richard-ferrand/