10-28 mars 1994Algérie. Poursuites des violences

 

Le 10, un commando islamiste attaque la prison de Tazoult, près de Batna, au sud-est d'Alger, et libère 900 détenus dont 400 condamnés à la réclusion à perpétuité et 100 condamnés à mort.

Le 10 également, le dramaturge Abdelkader Alloula est grièvement blessé à Oran ; il décédera à Paris le 14.

Le 22, à l'appel d'organisations féministes soutenues par des syndicats, plusieurs dizaines de milliers de personnes manifestent dans les rues d'Alger contre le terrorisme islamiste. Le 22 également, deux Français, Roger-Michel Drouaire et son fils Pascal-Valéry, sont assassinés à leur domicile dans la banlieue d'Alger. Le 1er, un enseignant vietnamien avait été tué à Sidi Bel Abbes.

Le 28, un employé de l'ambassade de Russie est à son tour victime d'un attentat attribué aux islamistes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-28 mars 1994 - Algérie. Poursuites des violences », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-28-mars-1994-poursuites-des-violences/