3-31 août 1993Algérie. Nomination de Redha Malek au poste de Premier ministre et assassinat de Kasdi Merbah

 

Le 3, le journaliste de télévision Rabah Zenati est assassiné à Alger. C'est le second journaliste à être victime d'un attentat perpétré par les intégristes après Tahar Djaout, en mai, et le premier à appartenir au secteur public. La presse devient l'une des cibles du terrorisme islamiste.

Le 21, le Haut Comité d'État (H.C.E.) limoge le Premier ministre Belaïd Abdesslam, nommé en juillet 1992. Celui-ci était critiqué pour son autoritarisme et sa gestion bureaucratique. Il est remplacé par Redha Malek, membre du H.C.E. et ministre des Affaires étrangères, réputé pour son esprit réformateur et moderniste. Le 10 juillet, le général Khaled Nezzar avait été remplacé par le général Lamine. Zéroual au poste de ministre de la Défense.

Le 21 également, Kasdi Merbah, ancien Premier ministre de Chadli Bendjedid et ancien chef de la sécurité militaire de Houari Boumediène, est assassiné près d'Alger. L'ex-Front islamique de salut accuse le gouvernement d'être responsable de l'attentat qui n'est pas revendiqué.

Le 31, sept des trente-huit personnes condamnées à mort dans le cadre du procès des auteurs de l'attentat d'août 1992 contre l'aéroport d'Alger sont exécutées. Cette seconde série d'exécutions, après celle du début de l'année, prouve la volonté des autorités de poursuivre leur lutte contre les islamistes.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-31 août 1993 - Algérie. Nomination de Redha Malek au poste de Premier ministre et assassinat de Kasdi Merbah », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-31-aout-1993-nomination-de-redha-malek-au-poste-de-premier-ministre-et-assassinat-de-kasdi-merbah/