26 août 1992Algérie. Attentats aveugles à Alger

 

L'explosion d'une bombe dans le hall de l'aéroport d'Alger, à une heure de grande affluence, fait huit morts et cent vingt-quatre blessés. Le même jour, un autre attentat qui visait les locaux d'Air France, dans le centre de la capitale, ne provoque que des dégâts matériels. Un autre engin déposé dans les locaux de la Swissair est désamorcé. Depuis la suspension des institutions en janvier et la radicalisation des islamistes, les attentats visaient essentiellement les forces de l'ordre – quelque cent trente gendarmes, policiers et militaires ont été tués – et, plus récemment, des fonctionnaires. Ces actes de terrorisme aveugle, qui ne sont pas revendiqués, sont condamnés par l'ex-Front islamique de salut. Le Premier ministre Belaïd Abdesslam déclare que « ces actes ont été commandités par une main étrangère, même si les exécutants sont algériens ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 août 1992 - Algérie. Attentats aveugles à Alger », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-aout-1992-attentats-aveugles-a-alger/