12-26 février 2008Liban. Assassinat du chef militaire du Hezbollah

 

Le 12, le chef militaire du Hezbollah libanais Imad Moughnieh est tué à Damas dans un attentat à la voiture piégée. Dans la clandestinité depuis les années 1980, il était tenu pour responsable de nombreux attentats et prises d'otages, comme celle des Français Michel Seurat, Marcel Fontaine, Marcel Carton et Jean-Paul Kaufman.

Le 14, lors des funérailles d'Imad Moughnieh à Beyrouth, Hassan Nasrallah, chef du Hezbollah, impute la responsabilité de son assassinat à Israël, contre lequel il se déclare en « guerre ouverte » et dont il prône la « chute ». Le même jour, des centaines de milliers de personnes commémorent dans la capitale libanaise le troisième anniversaire de l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri, réitérant leurs attaques contre la Syrie et ses alliés au sein de l'opposition libanaise.

Le 26, la réunion du Parlement en vue d'élire un président de la République est reportée pour la quinzième fois.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12-26 février 2008 - Liban. Assassinat du chef militaire du Hezbollah », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-26-fevrier-2008-assassinat-du-chef-militaire-du-hezbollah/