10-14 novembre 1986Royaume-Uni – Syrie – C.E.E. Adoption de sanctions contre la Syrie par la C.E.E. et les États-Unis à la demande de Londres

 

Le 10, les ministres des Affaires étrangères des Douze se retrouvent à Londres pour discuter à nouveau, après la réunion du 27 octobre, de l'implication syrienne dans l'affaire Hindawi, qui a provoqué la rupture des relations entre Londres et Damas. Des sanctions limitées contre la Syrie sont approuvées par onze pays de la C.E.E., la Grèce refusant de s'y associer : la principale concerne l'arrêt des ventes d'armes. Mais Paris a obtenu que la Syrie soit ménagée en raison du rôle essentiel qu'elle joue au Proche-Orient.

Le 14, quelques heures avant l'arrivée de Margaret Thatcher à Washington, les États-Unis décident à leur tour une série de sanctions économiques contre la Syrie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-14 novembre 1986 - Royaume-Uni – Syrie – C.E.E. Adoption de sanctions contre la Syrie par la C.E.E. et les États-Unis à la demande de Londres », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 28 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-14-novembre-1986-royaume-uni-syrie-c-e-e-adoption-de-sanctions-contre-la-syrie-par-la-c-e-e-et-les-etats-unis-a-la-demande-de-londres/