Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

10-14 novembre 1986

Royaume-Uni - Syrie - C.E.E.. Adoption de sanctions contre la Syrie par la C.E.E. et les États-Unis à la demande de Londres

  • Article mis en ligne le

Le 10, les ministres des Affaires étrangères des Douze se retrouvent à Londres pour discuter à nouveau, après la réunion du 27 octobre, de l'implication syrienne dans l'affaire Hindawi, qui a provoqué la rupture des relations entre Londres et Damas. Des sanctions limitées contre la Syrie sont approuvées par onze pays de la C.E.E., la Grèce refusant de s'y associer : la principale concerne l'arrêt des ventes d'armes. Mais Paris a obtenu que la Syrie soit ménagée en raison du rôle essentiel qu'elle joue au Proche-Orient.

Le 14, quelques heures avant l'arrivée de Margaret Thatcher à Washington, les États-Unis décident à leur tour une série de sanctions économiques contre la Syrie.

—  ENCYCLOPÆDIA UNIVERSALIS

Événements précédents