CHAUVIN YVES (1930-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste français. Dans la plupart des pays d'Europe, le prix de l'essence à la pompe ne reflète que minoritairement celui du baril de pétrole brut, du raffinage et de la distribution : les taxes en constituent la composante principale. Sait-on que, en France, une partie de cette redevance finance depuis les années 1950 l'Institut français du pétrole (I.F.P.) et les recherches qui s'y mènent ?

Ces travaux ont trouvé leur consécration dans le prix Nobel de chimie décerné en 2005 au Français Yves Chauvin, né le 10 octobre 1930 à Menin, en Belgique, directeur de recherche honoraire à l'I.F.P., conjointement avec les Américains Robert H. Grubbs (né en 1942), de Caltech, et Richard R. Schrock (né en 1945), du Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.).

L'I.F.P. fut créé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Les recherches en pétrochimie y occupèrent une place centrale, dans le but d'améliorer des procédés existants, de découvrir de nouveaux catalyseurs, d'étudier l'acte catalytique et la physico-chimie des polymères.

Durant les Trente Glorieuses (1945-1975), l'I.F.P. fut, à l'échelle française, un laboratoire, proche de l'industrie certes, mais préoccupé aussi et à bon escient de science fondamentale. De la sorte, il participait au concert international d'autres centres de recherche industrielle réputés, tels le laboratoire central de Shell à Amsterdam, l'Experimental Station de Du Pont de Nemours à Wilmington (Delaware), les centres de recherches d'I.B.M. à Yorktown Heights, dans l'État de New York et à San Jose en Californie, ou encore les Bell Telephone Laboratories, à Murray Hill (New Jersey).

Durant cette période, l'I.F.P., dont le directeur scientifique était Jean-Claude Balacéanu, s'attacha de jeunes scientifiques prometteurs. Des relations s'établirent avec l'université de Louvain (Belgique), en particulier avec le laboratoire de cinétique chimique du professeur Joseph C. Jungers. En France, l'I.F.P. eut de même des collaborations universitaires, et recruta à part [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'École polytechnique et à l'université de Liège (Belgique)

Classification


Autres références

«  CHAUVIN YVES (1930-2015)  » est également traité dans :

GRUBBS ROBERT H. (1942- )

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 468 mots

Chimiste américain. Originaire du Kentucky, où il naquit le 27 février 1942 à Calvert City, près de Possum Trot, Robert H. Grubbs entra à l'université de Floride, à Gainesville. Après sa licence en 1963, il s'initia à la recherche en chimie organique, obtint un doctorat à Columbia (1968), puis fit un stage postdoctoral à Stanford (1968-1969). Il devint assistant professor à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-h-grubbs/#i_38804

SCHROCK RICHARD R. (1945- )

  • Écrit par 
  • Pierre LASZLO
  •  • 461 mots

Chimiste américain. Né le 4 janvier 1945 à Berne, dans l'Indiana, Richard Royce Schrock fut un enfant studieux, épris de lecture davantage que de jeux. À l'âge de huit ans, lorsque sa famille vivait à Decatur, il reçut un attirail de petit chimiste. Ce fut pour lui une révélation. En 1959, les Schrock partirent pour San Diego, en Californie, où un ami de la famille alimenta Richard en livres de ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/richard-r-schrock/#i_38804

Pour citer l’article

Pierre LASZLO, « CHAUVIN YVES - (1930-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yves-chauvin/