SHILOH YIGAL (1937-1987)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Être un archéologue reconnu par ses pairs et avoir dirigé une fouille archéologique sur le site de la Jérusalem israélite, voilà ce que réalisa Y. Shiloh durant une vie trop courte. Pourtant, les obstacles n'ont pas manqué à cet Israélien. Né le 6 juillet 1937 à Haïfa, il commence sa vie de travailleur comme ouvrier dans une usine métallurgique, puis en 1962 décide de faire des études à l'Institut d'archéologie de l'université hébraïque de Jérusalem. Il parcourt alors les étapes du cursus universitaire et participe, sous la direction de l'archéologue Yigaël Yadin, aux fouilles de Masada (1963-1965), de Megiddo (1966, 1967, 1970, 1972) et de Haçor (1968, 1971). Cette participation le met en contact avec les grands chantiers archéologiques du moment. Il soutient en 1974 sa thèse de doctorat (Ph. D.) qui a pour titre : Foreign Influences on the Masonry of Palestine in the 10th-9th Centuries B.C. La thèse ne sera pas publiée, mais elle est à l'origine d'un ouvrage consacré au chapiteau proto-éolien et à la maçonnerie israélite (1979). Dès 1975, il bénéficie d'une année sabbatique qu'il passe à Harvard comme lecteur invité.

L'année 1978 va être un tournant décisif. C'est alors qu'on fait appel à lui comme archéologue pour diriger les fouilles de la cité de David dont le projet est soutenu par The City of David Society, création destinée à fouiller, conserver et restaurer la cité de David à Jérusalem. Grâce à l'aide de Teddy Kollek, maire de Jérusalem et président de la société, Y. Shiloh et son équipe vont réaliser ce projet pendant huit ans, en disposant des terrains municipaux localisés sur la colline de la cité de David. Le travail archéologique y était rien moins que facile, et le profane qui, aujourd'hui, visite les vestiges mis au jour ne peut avoir idée des déblais qui depuis un siècle avaient recouvert les fouilles faites à la fin du xixe siècle. Le grand mérite de Y. Shiloh fut de prolonger les fo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur de l'U.E.R. de théologie et de sciences religieuses à l'Institut catholique de Paris

Classification

Pour citer l’article

Jacques BRIEND, « SHILOH YIGAL - (1937-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/yigal-shiloh/