GRETZKY WAYNE (1961- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En matière de sport collectif, il est difficile, voire osé, de distinguer une individualité. Qui est le meilleur de son époque ? de tous les temps ? Peu de champions font l'unanimité. Il en est ainsi de Pelé pour le football ou de Michael Jordan pour le basket-ball. Le hockey sur glace possède lui aussi sa star universelle : le Canadien Wayne Gretzky. Dans ce sport où talent et brio sont le plus souvent synonymes de virilité exacerbée et brutalité, Wayne Gretzky se distingua d'une tout autre manière : habile patineur, sorte de félin chaussé de patins, il savait se frayer un improbable chemin en contournant quelques colosses, pour adresser la passe décisive à l'un de ses partenaires ou inscrire lui-même le but du succès. Il démontra ainsi qu'un joueur au gabarit somme toute modeste (1,83 m, 84 kg) pouvait s'imposer dans ce sport sans user de violence. Durant deux décennies, ce natif de l'Ontario éclipsa tous ses devanciers et contemporains québécois, apprivoisant comme personne la « rondelle ».

L'aura d'un champion se mesure aussi à l'influence qu'il eut sur l'évolution et la diffusion de son sport. En quittant les Edmonton Oilers afin de poursuivre sa carrière au sein de l'équipe des Los Angeles Kings, Wayne Gretzky conquit un nouveau public et, en quelques années, l'ouest et le sud des États-Unis se prirent de passion pour le hockey sur glace. Le sport national canadien devint l'une des disciplines majeures chez le puissant voisin, avec le football américain, le base-ball et le basket-ball.

Wayne Gretzky a remporté quatre fois la Coupe Stanley – le championnat de la National Hockey League (N.H.L.) nord-américaine –, il a inscrit 1 016 buts et adressé 2 223 passes décisives (« assistances ») en 1 695 matchs disputés chez les professionnels. Dans un continent et un sport où les statistiques sont disséquées et commentées, celles de Wayne Gretzky sont impressionnantes : en saison régulière (hors matchs de play-off), il est crédité de 2 967 points (buts + assistances). Le compteur du précédent détenteur de ce record, Gordie Howe, l'idole du jeune Gretzky, s'était arrêté à 1 850 points.

Les débuts

Wayne Douglas Gretzky naît le 26 janvier 1961 à Brantford (Ontario). Son père, descendant d'émigrants polonais, est un modeste employé de la compagnie de téléphone Bell. Il apprend à patiner très jeune, et joue déjà au hockey sur glace à l'âge de six ans, avec des partenaires et adversaires qui ont tous quatre ans de plus que lui. Il évolue au sein du club de Brantford jusqu'à l'âge de onze ans. Pas très costaud, il compense son manque de puissance en affinant sa technique de patinage, laquelle restera, chez les professionnels, le socle de son jeu. À seize ans, en 1977, il part pour Toronto, et joue en juniors dans l'Ontario Hockey League. En 1978, il est sélectionné dans l'équipe du Canada pour le Championnat du monde juniors qui se tient à Montréal. Il devient le plus jeune joueur à disputer cette épreuve. Médaillé d'argent, il est le meilleur buteur de cette compétition, dont il se voit élu meilleur joueur.

Wayne Gretzky aurait déjà pu prétendre intégrer une franchise de la N.H.L., mais il n'a pas encore l'âge requis par le règlement de cette ligue. Il signe donc un contrat au sein de l'éphémère ligue rivale, la World Hockey Association (W.H.A.), dans la franchise des Indiana Racers. Il ne joue que huit matchs pour cette équipe, car son propriétaire estime l'investissement trop important pour ce jeune prodige et le revend aux Edmonton Oilers. Dès 1979, la W.H.A. fait faillite, et les Edmonton Oilers rejoignent la N.H.L. La route vers la gloire lui est ouverte.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  GRETZKY WAYNE (1961- )  » est également traité dans :

SPORT (Disciplines) - Le hockey sur glace

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 2 124 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les stars du hockey »  : […] Les hockeyeurs les plus célèbres sont évidemment canadiens. Le plus fameux d'entre eux demeure Wayne Gretzky , quatre fois vainqueur de la Coupe Stanley, recordman du nombre de buts inscrits en N.H.L. (1 016), élu par neuf fois joueur de l'année et dont le célèbre numéro 99 ne sera plus attribué à quiconque – hommage que lui ont rendu les dirigeants de la N.H.L. Maurice Richard a remporté huit foi […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « GRETZKY WAYNE (1961- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 octobre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/wayne-gretzky/