PETERHANS WALTER (1897-1960)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Walter Peterhans est internationalement reconnu pour son approche à la fois scientifique et esthétique dans le domaine de la photographie. Il est né en 1897 à Francfort-sur-le-Main (Hesse). Ses formations sont multiples : en 1919, il étudie la mécanique à Dresde, où son père dirige l'entreprise VEB Zeiss Ikon. De 1920 à 1923, il acquiert une formation en mathématiques, puis se tourne vers des matières littéraires comme la philosophie et l’histoire de l’art à Munich et Göttingen. À partir de 1925, il apprend les techniques de reproduction photographique à Leipzig, puis à Weimar. Il ouvre dès 1926 son atelier à Berlin, travaillant pour l'industrie et les particuliers tout en donnant des cours. Son travail est rapidement reconnu, et il participe à des expositions telles que Pressa (1928) à Cologne et Film und Foto (1929) à Stuttgart.

Hannes Meyer, directeur du Bauhaus de Dessau, fait appel à lui en 1929 pour diriger les cours préliminaires de photographie en lien avec le département d’architecture. Les élèves apprennent à maîtriser les techniques de reproduction avec une rigueur et une précision toutes scientifiques. Les thèmes sont divers : natures mortes, portraits, représentations d’architecture, reportages, expérimentations (jeux optiques, techniques du collage et du montage).

Après la fermeture du Bauhaus en 1933, il enseigne à Berlin tout en menant à bien une carrière de photographe. Il est l’auteur d’ouvrages spécialisés dans le domaine de la technique photographique.

En 1938, il fuit l’Allemagne pour les États-Unis où il est appelé à enseigner au département d’architecture à l’Institut de technologie de l’Illinois à Chicago par l’architecte Ludwig Mies van der Rohe, ancien directeur du Bauhaus. De 1940 à 1960, Peterhans met en place un apprentissage visuel novateur dit visual training, mêlant la pratique et la théorie, complété par des cours d'histoire et d'analyse de l'art. Peterhans, nommé professeur de cette discipline, cherche à développer les capacités des étudiants : renforcer chez eux le sentiment de la proportion, saisir la forme et sa présence dans l’espace, l’étude des couleurs et des textures. Il arrête son activité de photographe pour se consacrer à l’enseignement. Il donne des cours de philosophie entre 1945 et 1947 à l'université de Chicago.

En 1953, Max Bill, directeur de l’école d’Ulm, invite d’anciens membres du Bauhaus à accompagner les débuts de l’institution : parmi eux, Walter Peterhans. Responsable du cours fondamental, il reprend son enseignement expérimenté à Chicago avec des principes identiques : un entraînement du regard, la prise de conscience de l’espace et l’éveil de la sensibilité personnelle par la pratique. Les étudiants doivent discuter entre eux pour trouver une ou plusieurs solutions à un exercice hebdomadaire.

Il revient une seconde fois en Allemagne, en 1959, comme professeur invité à l'école d'art de Hambourg pour donner des cours de photographie dans l’atelier de publicité. Il meurt en 1960 à Stetten (Haut-Rhin).

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : docteure en histoire de l'art, enseignante-chercheuse à l'université de Strasbourg

Classification

Pour citer l’article

Axelle FARIAT, « PETERHANS WALTER - (1897-1960) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-peterhans/