VOYAGE D'HIVER (F. Schubert)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au centre de l'œuvre vaste et diverse de Franz Schubert – symphonies, messes, pages pour piano, musique de chambre – se dresse un massif de plus de 660 lieder. Ce musicien méconnu de son temps peut être considéré comme le véritable créateur de ce genre, même si le lied romantique trouve sa source, sous des formes diverses, chez Joseph Anton Steffan, Johann Friedrich Reichardt, Carl Friedrich Zelter, Johann Rudolf Zumsteeg, Joseph Haydn, Mozart ou Beethoven. Avec Schubert s'établit un intime accord entre le chant, la poésie et un accompagnement très novateur au piano, souvent plus suggestif qu'illustratif, qui donne vie aux mots et à l'inexprimé. Ces récits, scènes dramatiques et ballades affirment en outre une germanité qui ne peut, à l'époque, que difficilement s'exprimer en Autriche. Le Voyage d'hiver, cycle de lieder sur vingt-quatre poèmes de Wilhelm Müller composé en 1827, un an avant la mort du compositeur, mêle les thèmes schubertiens par excellence : errance, solitude, séparation, amour refusé et mort libératrice. Il influencera le fantasque Schumann, Brahms et ses harmonies rares, Wolf le convulsif, sans oublier ces maîtres du lied orchestral que sont Wagner, Mahler et Richard Strauss.

Franz Schubert

Franz Schubert

photographie

Franz Schubert (1797-1828). 

Crédits : De Agostini

Afficher

—  Pierre BRETON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « VOYAGE D'HIVER (F. Schubert) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/voyage-d-hiver/