HAWAII VOLCANS DES ÎLES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'île principale de l'archipel d'Hawaii, ou île d'Hilo, de forme subtriangulaire, est un immense volcan bouclier basaltique composé, dont la base circulaire repose par 4 000 mètres de profondeur, et dont la partie émergée atteint 4 000 mètres d'altitude. Il comporte cinq centres éruptifs, dont deux sont éteints (Kohala, au nord-ouest, 1 680 m d'altitude ; Mauna Kea, au nord-est, 4 000 m d'altitude) et trois actifs : Hualalai à l'ouest (2 512 m) ; Mauna Loa au sud-ouest (4 170 m) ; Kilauea à l'est (1 222 m).

Le Kilauea

Le Kilauea

photographie

L'éruption du Pu'u O'o, l'un des cratères du Kilauea, un volcan très actif de l'île d'Hawaii, États-Unis. 

Crédits : Greg Vaughn/ Getty Images

Afficher

Les roches magmatiques d'Hawaii se regroupent en trois séries : une série ancienne, tholéiitique, qui constitue la majeure partie de l'édifice ; une série alcaline, plus récente ; une série sous-saturée, actuelle. Ces volcans se situent à l'aplomb d'un point chaud, sur la dorsale des Hawaii, alignée selon une direction nord-ouest - sud-est, et qui se raccorde à la crête de l'Empereur selon un coude daté à 42 millions d'années. Ces alignements volcaniques, dont Hawaii marque actuellement le terme, résultent du défilement de la plaque Pacifique au-dessus de points chauds profonds qui transpercent la lithosphère.

—  Alain Gil MAZET

Écrit par :

Classification


Autres références

«  HAWAII VOLCANS DES ÎLES  » est également traité dans :

GÉOTHERMIE

  • Écrit par 
  • Jean GOGUEL, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 585 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « La distribution des températures dans l'intérieur du globe »  : […] De ce qui précède, il résulte qu'on ne sait pas quelle est la valeur du flux à la base de l'écorce, lequel correspond à une fraction seulement de sa valeur à la surface, compte tenu de la chaleur produite par les éléments radioactifs contenus dans celle-ci. Il n'est pas non plus possible d'affirmer que ce flux est constant, car ses variations éventuelles, à cause de l'inertie thermique de l'écorc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geothermie/#i_49552

HAWAII

  • Écrit par 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 5 880 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Un grand archipel volcanique »  : […] L'archipel des Hawaii est isolé au cœur du Pacifique nord, juste au sud du tropique du Cancer (entre 22 0  10′ et 18 0  55′ N), à quelque 3 850 km de la Californie à l'est, à 6 200 km du Japon à l'ouest et, vers le sud, à près de 3 900 km des Marquises d'où sont venus les premiers colonisateurs polynésiens. Il s'allonge sur environ 650 km du nord-o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hawaii/#i_49552

KILAUEA

  • Écrit par 
  • Yves GAUTIER
  •  • 579 mots

Le volcan Kilauea, dans le sud de l'île d'Hawaii, est la manifestation d'un point chaud intraplaque océanique : remontée profonde de magma du manteau, voire de l'interface du noyau et du manteau. Les points chauds ont deux particularités : d'abord celle d'être très stables, (étant peu affectés semble-t-il par les mouvements convectifs du manteau, ils passent les ères géologiques sans changement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kilauea/#i_49552

MAUNA LOA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 468 mots

Le Mauna Loa, volcan de l'île de Hawaii, est la manifestation actuelle, avec le Kilauea et le Loihi (volcan sous-marin), d'un point chaud qui perfore la plaque pacifique. Ce dernier, fixe par rapport à la plaque en mouvement, alimente en magma ces trois volcans et a dessiné l'alignement volcanique de la chaîne des Hawaii ainsi que celui de la chaîne de l'Empereur. Le Mauna Loa est le plus haut som […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauna-loa/#i_49552

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le domaine océanique proprement dit »  : […] L' alignement Hawaii-Emperor , le plus septentrional des alignements du Pacifique, présente une chaîne continue d'îles, récifales dans les eaux chaudes du Sud, non récifales dans les eaux froides du Nord. Il comprend les îles Hawaii, les atolls et haut-fonds du groupe des îles Midway ainsi que les guyots et les reliefs sous-marins qui le prolongent vers le nord-ouest. Cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_49552

OCÉANIE - Géographie physique

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Christian HUETZ DE LEMPS
  •  • 4 537 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  Les types d'îles »  : […] Les îles du Pacifique s'individualisent d'abord par leur taille. Si on laisse de côté l'Australie, véritable continent presque aussi grand que l'Europe, on peut les classer en trois catégories selon leur superficie : – Les très grandes îles sont au nombre de trois : la Nouvelle-Guinée (771 900 km 2 ), beaucoup plus étendue que la France, et les deux grandes îles de la N […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geographie-physique/#i_49552

PACIFIQUE OCÉAN

  • Écrit par 
  • Jean FRANCHETEAU
  •  • 14 710 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les volcans sous-marins, les rides volcaniques et les plateaux »  : […] Le volcanisme océanique peut prendre plusieurs formes : volcanisme à l'axe des dorsales, volcans des arcs insulaires, volcanisme des bassins océaniques aboutissant souvent à la formation d'îles et volcanisme abyssal formant l'équivalent de trapps . Ce dernier type de volcanisme a été découvert au cours des forages océaniques du Deep Sea Drilling Project dans le Pacifique nord-ouest. Les épanchemen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ocean-pacifique/#i_49552

POINTS CHAUDS, géophysique

  • Écrit par 
  • Cinzia FARNETANI
  •  • 2 444 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Mobilité des points chauds »  : […] Morgan avait postulé que les points chauds restent plutôt immobiles par rapport au mouvement des plaques lithosphériques. Pour tester cette importante hypothèse il faut : 1. connaître l'âge et la position de chaque volcan appartenant à la chaîne volcanique ; 2. avoir un modèle de mouvement des plaques dans les derniers 100 Ma ; 3. calculer la position théorique de chaque volcan dans le cas où seul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/points-chauds-geophysique/#i_49552

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 38 médias

Dans le chapitre « Volcanisme et tectonique »  : […] Les fissures par lesquelles les volcans sont alimentés depuis les profondeurs doivent être ouvertes assez largement pour permettre aux magmas, dont la viscosité est toujours élevée, de s'y injecter jusqu'à la surface. Cela signifie que le volcanisme ne peut exister que dans des régions où l'écorce terrestre est soumise à des efforts divergents (tension), car ni les failles de compression ni celles […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_49552

Pour citer l’article

Alain Gil MAZET, « HAWAII VOLCANS DES ÎLES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcans-des-iles-hawaii/