VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'état vitreux, thermodynamiquement instable, ne se rencontre dans la nature qu'exceptionnellement à la faveur du refroidissement rapide de roches fondues initialement à température élevée. Un certain nombre de verres naturels ont pour origine des phénomènes externes. Par exemple, l'impact des météorites amène sur le sol lunaire la formation de globules vitreux de taille millimétrique ; les tectites terrestres ont une origine analogue. On peut également citer les fulgurites, dues à l'effet de la foudre sur les sables désertiques, ainsi que les roches vitrifiées par l'activité humaine (incendies de mines, explosions atomiques...). Dans tous ces cas, la nature du verre reflète pour l'essentiel la nature du matériau affecté, et peut donc être très variée. Cependant, dans leur grande majorité, les roches vitreuses terrestres ont une origine interne, et dérivent de magmas silicatés dont la possibilité de passer à l'état vitreux et de le conserver plus ou moins longtemps dépend de manière caractéristique du type de volcanisme considéré.

Composition chimique et propriétés physiques

On peut diviser les roches vitreuses en deux grands ensembles, assez différents par leurs propriétés et leur composition : les verres acides et les verres basiques.

Verres acides

Les verres acides, dont la composition est généralement proche de celle des granites, comprennent les obsidiennes, pratiquement anhydres, et les rétinites (ou pechsteins), qui peuvent contenir à l'analyse jusqu'à 5 p. 100 d'eau en proportions pondérales. On peut y rattacher les ponces plus ou moins vacuolaires et les tufs acides qui parfois se ressoudent en roches compactes (ignimbrites). Le qualificatif le plus précis serait en toute rigueur celui de verres silico-alumineux sodi-potassiques. L'indice de réfraction de ces verres est de l'ordre de 1,4 à 1,5, la masse volumique de 2,3 à 2,4 et la dureté de 5 à 6, tous ces paramètres dépendant beaucoup de la teneur en eau. L'aspect des obsidiennes est très typique, avec une coloration général [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS  » est également traité dans :

GRANITES ET RHYOLITES

  • Écrit par 
  • Bernard BONIN, 
  • Jean-Paul CARRON, 
  • Georges PÉDRO, 
  • Michel ROBERT
  •  • 8 468 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Constitution minéralogique »  : […] Le quartz peut se présenter en cristaux bien visibles (quelques millimètres) ; il offre alors une forme bipyramidée et des aspects typiques de corrosion et de croissance irrégulière (quartz « rhyolitique »). Il contient fréquemment des inclusions vitreuses (reliquats magmatiques), emprisonnées dans des lacunes de croissance au cours de la cristallisation du minéral. Les feldspaths sont le plus sou […] Lire la suite

PYROCLASTIQUES ROCHES ou PYROCLASTITES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 1 641 mots

Dans le chapitre « Les matériaux pyroclastiques consolidés »  : […] Lorsque les cendres sont entraînées dans des dépressions, elles peuvent se consolider, par l'intermédiaire d'un ciment dont la nature n'est pas directement éruptive, pour former des cinérites et des tufs . Il s'agit donc de formations mixtes, volcano-sédimentaires, qui sont en général finement stratifiées et dont l'origine marine ou continentale ne peut être déterminée que par l'analyse du conte […] Lire la suite

TECTITES

  • Écrit par 
  • Paul PELLAS
  •  • 1 656 mots
  •  • 1 média

Les tectites (du grec τηκτ́ος, « fondu ») sont des verres naturels produits par l'impact de gros bolides ( météorites, comètes ?) sur la surface terrestre. Ce sont donc des «  impactites », c'est-à-dire des roches transformées en verre sous l'action d'un métamorphisme induit par un choc. Contrairement aux impactites proprement dites, que l'on recueille aux abords immédiats des cratères d'impact, […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Paul CARRON, Gérard POUPEAU, « VITREUSES ROCHES ou VERRES NATURELS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 septembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/vitreuses-verres-naturels/