PYROCLASTIQUES ROCHES ou PYROCLASTITES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les éruptions volcaniques se caractérisent par des dégagements gazeux et par l'émission de matériaux presque toujours silicatés plus ou moins fluides. Ceux-ci peuvent s'écouler sous forme de laves ; ils peuvent aussi être dissociés sous l'effet de l'expansion des gaz, en donnant des produits très variés que l'on groupe sous le terme général de roches pyroclastiques, ou, plus brièvement, sous le nom de pyroclastites (π̃υρ, « feu », et κλαστ́ος, « brisé »). Ces produits, une fois émis, peuvent s'agglomérer, être consolidés par un ciment ou demeurer sous forme de débris meubles, plus ou moins vulnérables vis-à-vis de l'altération météorique.

Les matériaux pyroclastiques non consolidés

Les produits de projection qui retombent au sol et restent bien individualisés sont parfois appelés « tephras ». On les rencontre, en proportions très variables, dans les types de dynamisme classiques, et ils sont particulièrement abondants dans les cônes et les stratovolcans. Bien qu'il s'agisse typiquement de roches détritiques, on n'a jamais utilisé pour les décrire la nomenclature des sédimentologistes (rudites, arénites, etc.) et l'on conserve une terminologie fondée à la fois sur des caractères granulométriques et sur des considérations génétiques.

Les cendres, poussières, sables (ashes) sont constitués de fragments de lave pulvérisée, trempés sous forme vitreuse, en principe d'une taille inférieure à 4 mm. Leur coloration, très variable, dépend essentiellement de la teneur en fer et du degré d'oxydation. On peut en rapprocher les « cheveux de Pélé » des volcans hawaïens, qui se présentent comme des fils étirés assez analogues à la laine de verre, et les « gouttes de pluie » qui résultent de l'agglomération de poussières autour d'un noyau humide.

Les lapilli et escarbilles (cinders) sont des fragments compris entre 4 et 32 mm, formés le plus souvent par de la lave bulleuse, mais parfois aussi par des cristaux expulsés du magma sans fragmentation, ainsi que par des débris des roches antérieurement consolidées.

Les bombes et les blocs, de taille toujours supérieure à 32 mm, peuvent attei [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur de géologie à l'université de Bretagne-Occidentale, Brest

Classification


Autres références

«  PYROCLASTIQUES ROCHES ou PYROCLASTITES  » est également traité dans :

ÉRUPTIONS VOLCANIQUES

  • Écrit par 
  • Édouard KAMINSKI
  •  • 3 926 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La remontée du magma dans le conduit volcanique et les différents dynamismes éruptifs »  : […] La remontée d'un magma dans un conduit volcanique , qui relit la chambre magmatique à la surface, représente une très forte chute de pression (de la dizaine de kilobars jusqu'à la pression atmosphérique). Cette chute de pression produit d'importantes modifications chimiques et physiques du magma, et, en fonction de ses propriétés, détermine le type d'éruption observée (fig. 2) . La première évolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eruptions-volcaniques/#i_95886

VOLCANISME ET VOLCANOLOGIE

  • Écrit par 
  • Roger COQUE, 
  • Jean-François LÉNAT, 
  • Haroun TAZIEFF, 
  • Jacques VARET
  •  • 14 516 mots
  •  • 37 médias

Dans le chapitre « L'éruption du Pinatubo en 1991 »  : […] Le volcan Pinatubo, aux Philippines, n'était pas répertorié comme actif avant 1991. Quinze mille personnes vivaient sur ses flancs et environ cinq cent mille dans la région environnante. Le 2 avril 1991, les villageois furent surpris par une série d'explosions se produisant près du sommet. Dans les jours qui suivirent, les volcanologues du Phivolcs (Philippine Institute of Volcanology and Seismol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/volcanisme-et-volcanologie/#i_95886

Voir aussi

BOMBE VOLCANIQUE    CENDRES VOLCANIQUES    CINÉRITES    COULÉES DE LAVE    ROCHES DÉTRITIQUES    GAZ VOLCANIQUES    HYALOCLASTITES    LAPILLI    LAVE    MAGMAS    PONCES    DÉPÔTS PYROCLASTIQUES    SCORIES VOLCANIQUES    TEPHRA    TUFS    FORMATIONS VOLCANO-SÉDIMENTAIRES

Pour citer l’article

Jean-Paul CARRON, « PYROCLASTIQUES ROCHES ou PYROCLASTITES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pyroclastiques-pyroclastites/