PRABHAKARAN VELUPILLAI (1954-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 26 novembre 1954 à Valvedditturai, dans la péninsule de Jaffna, à Ceylan (aujourd'hui Sri Lanka), Velupillai Prabhakaran fonde en 1972 les Tamil New Tigers, rebaptisés Liberation Tigers of Tamil Eelam (Tigres de la libération de l'Eelam tamoul, L.T.T.E.). Il fait bientôt de cette organisation rebelle l'une des plus actives du monde. Prabhakaran consacre sa vie à réaliser son objectif : établir un État indépendant pour la minorité tamoule qui vit dans le nord du Sri Lanka. En 1975, il est accusé d'avoir assassiné le maire de Jaffna. Les rangs du L.T.T.E grossissent au fil du temps et, entre 1990 et 1995, les Tigres tamouls contrôlent l'extrémité nord de la péninsule de Jaffna. En trente ans, les soldats de Prabhakaran ont fait des milliers de victimes ; les attentats-suicides tuent également nombre de personnalités, comme l'ancien Premier ministre indien Rajiv Gandhi en 1991 ou le président sri-lankais Ranasinghe Premadasa en 1993. Après des mois de combats acharnés contre les forces gouvernementales au début de 2009, les Tigres sont finalement vaincus ; Prabhakaran est tué au cours de ces opérations militaires, le 18 mai 2009, près de la lagune Nanthikadal, dans le district de Mullaittivu (nord de l'île).

—  Universalis

Classification

Autres références

«  PRABHAKARAN VELUPILLAI (1954-2009)  » est également traité dans :

TAMOUL SÉPARATISME, Sri Lanka

  • Écrit par 
  • Nira WICKRAMASINGHE
  • , Universalis
  •  • 1 865 mots

Dans le chapitre « Reprise des combats et défaite des séparatistes tamouls (2002-2009) »  : […] Les négociations de paix s'enlisent néanmoins rapidement après la dissolution du gouvernement par la présidente Kumaratunga et la victoire, lors des législatives anticipées en avril 2004, d'une nouvelle coalition qui réclame la révision complète de l'accord de cessez-le-feu. Par ailleurs, tandis que le L.T.T.E. connaît des dissensions internes avec la défection du chef de la province orientale, il […] Lire la suite

Les derniers événements

Sri Lanka. Défaite militaire des Tigres tamouls. 3 mai - 6 juin 2009

». Le 18, l'armée sri-lankaise annonce la victoire de ses troupes et la mort du fondateur et chef historique des Tigres tamouls, Velupillai Prabhakaran – sa mort ne sera reconnue par ses fidèles que le 24 mai. Cette victoire provoque un nouvel exode des populations civiles de la zone des combats vers […] Lire la suite

Sri Lanka. Affrontements entre la « force de paix » indienne et les Tigres tamouls. 5-25 octobre 1987

. Selon l'armée indienne, six cent cinquante rebelles tamouls et deux cent quatorze soldats indiens ont été tués. Les Tigres tamouls perdent la bataille de Jaffna, mais nombre d'entre eux réussissent à gagner la jungle avec leur chef, Velupillai Prabhakaran, dans l'intention de poursuivre la guérilla. […] Lire la suite

Sri Lanka. Difficile application de l'accord de paix avec les Tamouls. 4-19 août 1987

Le 4, Velupillai Prabhakaran, chef des rebelles séparatistes tamouls, les Tigres, prononce un discours devant près de cent mille personnes à Jaffna, capitale de la région tamoule, dans le nord de l'île. À propos de l'accord de paix signé le 29 juillet, à Colombo, par le président Junius […] Lire la suite

Pour citer l’article

« PRABHAKARAN VELUPILLAI - (1954-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 novembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/velupillai-prabhakaran/