STÉPANOVA VARVARA FEDOROVNA (1894-1958)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre, typographe, décoratrice de théâtre, créatrice de textiles et de vêtements, Varvara Fédorovna Stépanova, née à Kaunas en 1894, est une figure importante de l'avant-garde russe. Médaillée d'or au lycée de Kovno, la jeune fille fréquente en 1911-1912 l'école d'art de Kazan, où elle rencontre Alexandre Rodtchenko. Elle part vivre à Moscou en 1915, étudie dans l'atelier de Youon et de Leblanc, et s'installe avec Rodtchenko en 1916. Stépanova crée ses premières « poésies graphiques » en 1917 : « sans objet », la composition du texte repose sur un jeu de rimes sonores et visuelles. L'artiste poursuit l'année suivante ses recherches graphiques (Rtny Khomlé, Zigra ar et Globolkim), et offre une réponse formelle aux poèmes Gly-Gly et Gaoust-Tchaba d'Alexeï Elisseievitch Kroutchenykh en 1919. Elle crée en 1920 une série d'œuvres picturales figuratives (série des Danseurs et des Musiciens) et réalise ses premiers collages. Adjointe du directeur littéraire de la Section d'arts plastiques du Karkompros de 1921 à 1922, elle est membre de l'Inkhouk de 1920 à 1923, occupant le poste de secrétaire pour le Groupe de travail de l'analyse objective et le Groupe de travail des constructivistes. Également membre du praesidium de la section d'arts plastiques de l'Union des travailleurs de l'art de 1920 à 1922, Stépanova participe activement au constructivisme qui, mué en productivisme à partir de 1922, « se bat pour la production intellectuelle et matérielle de la culture communiste... [déclarant] une guerre sans merci à l'art » (Manifeste d'A. Gan). Après une série de gouaches créées en 1920-1921, elle participe à l'exposition 5 × 5 = 25 qui réunit avec elle Rodtchenko, Vesnine, Popova et Exter (Moscou, 1921). En 1922, elle réalise des collages pour le magazine Kinofot et signe les décors et les costumes de La Mort de Tarelkine de Soukhovo-Kobyline pour Meyerhold, dans le cadre de l'Institut d'État de l'art théâtral (Gitis). Elle expose en 1922 \'e0 la « Erste Russische Kunstausstellung » de [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Cécile GODEFROY, « STÉPANOVA VARVARA FEDOROVNA - (1894-1958) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/varvara-fedorovna-stepanova/