VALDEMAR Ier LE GRAND (1131-1182) roi de Danemark (1157-1182)

Roi de Danemark (1157-1182), né le 14 janvier 1131 et mort le 12 mai 1182 au Danemark.

Valdemar Ier le Grand est le fils de Knud Lavard (1096-1131), duc du Jutland du Sud, et l'arrière-petit-fils du roi danois Sven II. Il s'assure la maîtrise sans partage de la monarchie en 1157 après avoir écarté les deux autres prétendants au trône, mettant ainsi fin à plus de vingt-cinq années de guerre civile. Il se lance bientôt dans une série d'expéditions contre les Slaves (Vendes) avec l'aide de son frère adoptif Absalon, qu'il nomme évêque de Roskilde. En 1168, ses soldats ont arraché à ces derniers l'île de Rügen (auj. en Allemagne), intégrée au diocèse de Roskilde, et ont ravagé le sanctuaire slave d'Arcona. Valdemar met ainsi un terme à la menace que les Slaves faisaient planer sur les navires danois. Un an plus tard, il est cependant contraint de partager ses conquêtes avec son allié Henri le Lion, duc de Saxe.

Valdemar reconnaît la suzeraineté de l'empereur germanique Frédéric Ier Barberousse et accepte l'antipape que ce dernier a choisi, Victor IV, obligeant ainsi le premier prélat danois Eskil, archevêque de Lund, à choisir l'exil plutôt que de s'opposer au pape Alexandre III. Valdemar et l'évêque Absalon reviennent sur leur décision et reconnaissent Alexandre vers 1165. Eskil rentre alors au Danemark, confirme la canonisation du père de Valdemar et consacre son fils Knud VI co-régent en 1170. Il inaugure ainsi le pouvoir héréditaire des Valdemar, niant par là même la suzeraineté de Frédéric Ier.

Après avoir amélioré les fortifications et les armées danoises pour se défendre contre une éventuelle attaque allemande, Valdemar parvient à s'allier à Frédéric Ier en 1181, pratiquement sur un pied d'égalité. Il renforce cette alliance en mariant sa fille à l'un des fils de l'empereur. Valdemar assure ainsi l'indépendance de son royaume par rapport au Saint Empire. Son pouvoir autoritaire provoque néanmoins plusieurs rébellions, toutes infructueuses. Il réprime ainsi la plus sérieuse d'entre elles, déclenchée en 1180 par la politique d'Absalon, archevêque de Lund depuis 1177 et jusqu'en 1201, en 1181, un an avant sa mort.

—  Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Classification


Autres références

«  VALDEMAR I er LE GRAND (1131-1182) roi de Danemark (1157-1182)  » est également traité dans :

DANEMARK

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Frederik Julius BILLESKOV-JANSEN, 
  • Jean Maurice BIZIÈRE, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  • , Universalis
  •  • 19 543 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Naissance d'un État occidental »  : […] (1241) est dotée d'un prologue énonçant les principes d'un droit fondé sur la raison. Valdemar Ier le Grand (1157-1182) inaugure, sous couleur de croisade, une politique d'expansion dans le domaine baltique, conquérant l'île de Rügen et des points d'appui sur la côte poméranienne ; Valdemar II Sejr (« le Victorieux », 1202- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/danemark/#i_16491

Pour citer l’article

« VALDEMAR Ier LE GRAND (1131-1182) - roi de Danemark (1157-1182) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/valdemar-ier-le-grand/