UNE SAISON EN ENFER, Arthur RimbaudFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette plaquette de proses fut publiée en 1873 à Bruxelles, à compte d'auteur. Une rumeur a longtemps voulu qu'Arthur Rimbaud ait ensuite brûlé cette édition ; en fait comme il avait négligé de solder son compte auprès de l'éditeur, celui-ci en avait conservé par devers lui la plupart des exemplaires. Le stock ne fut retrouvé qu'en 1901. Dans l'intervalle, la revue La Vogue avait republié le texte dans ses numéros de septembre 1886. À cette dramatisation du sort réservé à l'édition s'ajoute celle des conditions dans lesquelles le texte fut écrit. Rimbaud en entreprit la rédaction au cours de sa liaison avec Verlaine, et ce n'est qu'après leur violente rupture à Bruxelles qu'il acheva son travail, à Roche, auprès de sa mère. Il avait alors dix-neuf ans.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : Professeur agrégé hors-classe, École normale supérieure de Fontenay/Saint-Cloud

Classification


Autres références

«  UNE SAISON EN ENFER, Arthur Rimbaud  » est également traité dans :

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 787 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’essor du lyrisme poétique  »  : […] La poésie connaît au xix e  siècle une paradoxale mutation. Dominante dans les belles-lettres au début du siècle, elle voit son champ se réduire à la poésie lyrique et délaisser les registres narratifs et épiques. Seul genre à perpétuer la domination du vers, elle connaît une invasion de la prose. Incapable de nourrir ceux qui lui vouent une dévo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-francaise-xixe-s/#i_25386

RIMBAUD ARTHUR

  • Écrit par 
  • Jean-Luc STEINMETZ
  •  • 5 067 mots

Dans le chapitre « Une saison en enfer »  : […] Reste le seul texte publié par Rimbaud, Une saison en enfer . Il était inutile jusqu'à maintenant de soulever le problème de la datation des Illuminations comparée à ce livret. On ne saurait toutefois s'y dérober. Rimbaud lui-même a tenu à inscrire à la dernière page de son « carnet de damné » : « avril-août 1873 ». La fin du livre semble prononcer un a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arthur-rimbaud/#i_25386

Pour citer l’article

Hédi KADDOUR, « UNE SAISON EN ENFER, Arthur Rimbaud - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-saison-en-enfer/