Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

TRIGRAMME

Au nombre de huit, les trigrammes divinatoires chinois (ba gua) auraient été découverts par le souverain légendaire Fuxi sur la carapace d'une tortue, image toute-puissante de l'univers. Ils sont formés d'une combinaison de trois lignes soit continues (impaires, mâles, yang) soit brisées (paires, femelles, yin). C'est en superposant les trigrammes par paires qu'on obtient les 64 hexagrammes, inventés selon la tradition par le roi Wen, fondateur des Zhou.

Si l'on admet la division de l'univers en neuf sites (un centre et huit provinces, ou vents) et la disposition en rose octogonale selon Wenwang, on peut énumérer comme suit les trigrammes, dans l'ordre de leur création dans l'espace-temps, en suivant le cheminement (xing) de Taiyi, l'Unité suprême (la direction, l'élément naturel et la qualité ou situation morale sont précisés, entre parenthèses, à la suite de chaque trigramme) : 1. kan (N., eau, insécurité) ; 2. kun (S.-O., terre, faiblesse) ; 3. chen (E., tonnerre, activité) ; 4. xuan (S.-E., vent, souplesse) ; [5. passage au centre] ; 6. qian (N.-O., ciel, force) ; 7. dui (O., masse d'eau, allégresse) ; 8. gen (N.-E., montagne, fermeté) ; 9. li (S., feu, élégance).

On remarquera qu'en substituant à ces neuf sites leur classificateur numérique respectif, on crée un carré magique de centre 5 (Luo shu).

— Universalis

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • CHINOISE (CIVILISATION) - Symbolisme traditionnel et religions populaires

    • Écrit par Maxime KALTENMARK, Michel SOYMIÉ
    • 7 060 mots
    • 2 médias
    ...Yi jing (Livre des mutations) est un vieux manuel de divination promu au rang de classique confucéen. À la base de ce livre est une série de huit trigrammes formés de trois lignes superposées, les unes pleines (–), les autres brisées (--), les premières étant yang, les secondes yin. Ces huit...
  • YI JING [YI KING] ou LIVRE DES MUTATIONS

    • Écrit par Kristofer SCHIPPER
    • 634 mots

    Le Livre des mutations (Yi jing) est un corpus de divination de la Chine antique. La base de son système divinatoire repose sur les célèbres huit trigrammes (bagua), chacun étant composé d'une combinaison de trois lignes superposées soit pleines, soit brisées. La combinaison de deux trigrammes...

  • YIN & YANG

    • Écrit par Caroline GYSS
    • 1 212 mots
    ...élaborée au début des Zhou (xie siècle avant notre ère). La formule de base consignant le résultat des opérations de divination est constituée de deux trigrammes formés l'un de tirets continus, l'autre, discontinus. Ces figures et leur conjugaison produisent huit trigrammes ; leurs différentes combinaisons...
  • ZHOUYI CANTONGQI [TCHEOU-YI TS'AN-T'ONG-K'I]

    • Écrit par Kristofer SCHIPPER
    • 296 mots

    Traité de cosmologie spéculative dont le titre signifie, approximativement, « La Concordance des trois [éléments] dans le Livre des changes des Zhou ». Le Zhouyi cantongqi est une interprétation des huit trigrammes qui sont à l'origine des soixante-quatre hexagrammes dans le Livre...

Voir aussi