ZHOUYI CANTONGQI [TCHEOU-YI TS'AN-T'ONG-K'I]

Traité de cosmologie spéculative dont le titre signifie, approximativement, « La Concordance des trois [éléments] dans le Livre des changes des Zhou ». Le Zhouyi cantongqi est une interprétation des huit trigrammes qui sont à l'origine des soixante-quatre hexagrammes dans le Livre des changes (Yijing), un des treize classiques, ainsi que des lois d'alternance qui les gouvernent, selon le système de comput du temps et le mouvement du Soleil et de la Lune. En suivant ce mouvement rituellement, on peut obtenir l'équilibre des forces du Yin et du Yang et finalement leur union au sein de l'élément Terre (le centre), ce qui correspond à la « concordance des Trois ». L'union des forces antithétiques donne naissance à un nouvel être, « l'embryon de l'immortalité ». Ce traité, proprement intraduisible, est suffisamment général et vague pour être utilisé comme manuel d'alchimie ou de méditation, voire de pratiques sexuelles. Tenu pour un commentaire apocryphe (weishu) du Livre des changes, le Zhouyi cantongqi est attribué à un taoïste de l'époque des Han (~ 206-220) nommé Wei Boyang (actif en 121). En réalité, le texte n'apparaît pas avant le ixe siècle et il serait donc plus raisonnable de le dater de cette époque, qui correspond à la seconde moitié de la dynastie des Tang (618-907). Les sectes de taoïsme ésotérique qui abondent alors, ainsi que sous les Song, surtout celles qui sont dites de l'école du Sud, tirent du Zhouyi cantongqi leurs théories de base. Puis, les néo-confucéens s'intéressent à leur tour à ce traité, et Zhu Xi (1130-1200) va même jusqu'à en écrire un commentaire, le Cantongqi kaoyi.

—  Kristofer SCHIPPER

Écrit par :

  • : directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section, sciences religieuses)

Classification

Pour citer l’article

Kristofer SCHIPPER, « ZHOUYI CANTONGQI [TCHEOU-YI TS'AN-T'ONG-K'I] », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zhouyi-cantongqi-tcheou-yi-ts-an-t-ong-k-i/