TICOMÁN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Site archéologique de la vallée de Mexico, au nord du lac de Texcoco, qui a donné son nom à la phase la plus récente de la culture préclassique, le « préclassique récent ». Ce dernier s'étend sur six siècles environ de ~ 300 à 300 ; c'est une époque de transition dont certains traits, notamment la construction de monuments, tels que la pyramide de Cuicuilco et le temple du Cerro del Tepalcate, ou la fabrication de la céramique de Chimalhuacán, annoncent la première civilisation classique de Teotihuacán.

Alors que la culture de Zacatenco s'était développée vers le nord-ouest, celle de Ticomán est tournée vers l'est. Les pendentifs, les disques et les colliers trouvés dans les tombes de Ticomán ont été ciselés dans des coquillages provenant du golfe du Mexique.

La céramique de Ticomán est caractérisée par des vases polychromes jaunes et rouges, souvent soutenus par trois pieds creux, et portant un décor géométrique, et par des statuettes creuses où se marque l'influence de l'art olmèque. On a découvert dans les tombeaux de nombreux vases représentant des têtes humaines, des chiens, des poissons, des pécaris, des canards, des batraciens, ainsi que des instruments de musique, ocarinas et flûtes en terre cuite.

Également typiques de cette culture sont les ornements d'oreilles en céramique : ces anneaux de grandes dimensions (« ronds de serviettes ») indiquent que les lobes des oreilles étaient soumis à d'importantes déformations.

Les armes et les outils sont fabriqués dans des matériaux variés : roches volcaniques, obsidienne, silex. Ils comprennent des couteaux et des lames, des pointes de javelines, des projectiles sphériques sans doute lancés avec des frondes et des pierres à moudre. L'outillage complet d'un artisan spécialisé dans le travail du cuir a été découvert dans la tombe d'un vieillard. On utilisait également l'os et le bois de cerf pour faire des poinçons et des aiguilles.

L'étude comparative des squelettes trouvés dans les tombes de Zacatenco et de Ticomán conduit à admettre que les Indiens du préclassique récent appartenaient à un groupe ethnique légèrement différent du premier et qui, pénétrant dans la vallée de Mexico après une migration, s'est substitué aux anciens habitants dans certaines localités. Il est possible que l'origine de ces immigrants se situe sur le versant oriental du pays, dans la région centrale de l'actuel état de Veracruz.

—  Jacques SOUSTELLE

Écrit par :

  • : de l'Académie française, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification

Pour citer l’article

Jacques SOUSTELLE, « TICOMÁN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ticoman/