CUICUILCO

Au sud de Mexico, mais englobé aujourd'hui dans l'agglomération qui recouvre le district fédéral, le site de Cuicuilco correspond à la phase dite du « préclassique supérieur » qui se situe entre ~ 500 et ~ 200. Cette époque semble avoir connu un accroissement considérable de la population, grâce à des ressources agricoles abondantes. En même temps, la société s'organisait et se hiérarchisait, sans doute sous l'autorité de la classe sacerdotale, et les villages devenaient des bourgades. Des centres cérémoniels se créaient, peut-être sous l'influence ou à l'imitation des Olmèques.

Le monument improprement appelé pyramide de Cuicuilco évoque celui de La Venta en pays olmèque. C'est un tumulus tronconique dont le sommet aplani portait apparemment un sanctuaire fait de bois et de chaume. Il est constitué par un noyau en pierres agglomérées, autour duquel ont été accumulées des couches concentriques de briques séchées au soleil (adobe), le tout étant revêtu de pierres. Il s'agit là d'une technique architecturale archaïque qu'on retrouve beaucoup plus tard chez les Huaxtèques de Tamuín par exemple, ou encore chez les Tarasques du Michoacán.

Le monument de Cuicuilco était évidemment en rapport avec des cultes funéraires, car il était entouré de tombes disposées comme les rayons d'une roue autour de la pyramide.

La construction d'un tel édifice, haut de 27 m et ayant 123 m de diamètre, suppose l'effort organisé et prolongé de nombreux travailleurs, tailleurs de pierre, briquetiers, etc. Elle met en lumière la force d'un pouvoir capable de concevoir et de réaliser une œuvre collective de vastes dimensions. Nous sommes ici à l'orée de l'époque classique, avec sa civilisation théocratique et son architecture imposante.

C'est aussi à Cuicuilco qu'on a découvert la plus ancienne représentation d'une divinité classique : il s'agit d'une statuette figurant un personnage courbé ou bossu, portant sur le dos et la tête une coupe brûle-encens. On l'interprète généralement comme une représentation du dieu du feu, celui que les Aztèques, un millénaire et demi plus tard, devaient appeler le Vieux Dieu.

—  Jacques SOUSTELLE

Écrit par :

  • : de l'Académie française, professeur à l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification


Autres références

«  CUICUILCO  » est également traité dans :

PRÉCOLOMBIENS - Méso-Amérique

  • Écrit par 
  • Rosario ACOSTA, 
  • Brigitte FAUGÈRE, 
  • Oruno D. LARA, 
  • Éric TALADOIRE
  • , Universalis
  •  • 17 156 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Le Préclassique récent, et la mise en place des grandes civilisations »  : […] Au cours du vi e  siècle avant J.-C., les cités olmèques déclinent ou sont abandonnées, ce qui n'implique d'ailleurs pas un dépeuplement régional. La civilisation olmèque cède la place à d'autres, qui vont faire fructifier ses innovations. Dans les plaines du Tabasco, continuent à prospérer des communautés, qui s'enrichissent de nouveaux apports. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/precolombiens-meso-amerique/#i_41814

Pour citer l’article

Jacques SOUSTELLE, « CUICUILCO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/cuicuilco/