MUGLER THIERRY (1948- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une image et des licences

De 1973 à 2003, Thierry Mugler a expérimenté toutes les formes possibles de développement de son entreprise. Au prêt-à-porter pour femme et pour homme, dont il assurait la fabrication dans son usine ultramoderne d'Angers, il adjoint, en 1992, un département haute couture, puis, en 1994, des lignes complémentaires moins onéreuses, tout en développant simultanément la maroquinerie et les bijoux. Durant les deux années qui suivirent, Mugler a accéléré l'ouverture de boutiques exclusives dans le monde et conçu lui-même, en bleu étoilé, l'architecture glaciale et futuriste de ses différents corners. En 1989, il crée une filiale américaine, et en 1990, une société de parfums en association avec le groupe Clarins. Dès son lancement, en 1992, le premier parfum féminin, Angel, aux notes orientales et gourmandes, fait sensation. Il est suivi, quatre ans plus tard, par A*Men.

Le succès des parfums a favorisé le rachat de la maison de couture par le groupe Clarins, qui, en 2003, restructurait ce département et mettait fin aux activités intégrées pour laisser place à une stratégie originale de développement sous licence. À partir d'un pôle Mode et patrimoine (plus de trente ans de créations parmi les plus représentatives de Thierry Mugler sont soigneusement conservées pour être portées à la demande, ou éventuellement rééditées), l'objectif est désormais de mettre en œuvre, outre de parfums (B*Men en 2004, Jardin d'étoiles d'Angel en 2005, Alien en 2005, Rose Angel en 2006), toute une ligne de licences : prêt-à-porter féminin et chaussures, prêt-à-porter masculin, lunettes, bijoux, mais encore, dans un second temps, horlogerie, lingerie, mode balnéaire, bijoux fantaisie, ainsi qu'une ligne sur mesure pour homme. Ce patrimoine, ainsi que l'identité très forte de la marque permettent donc à Thierry Mugler de s'éloigner de la production, tout en envisageant des voies nouvelles de développement. En 2013, il quitte la direction artistique du département parfums et devient conseiller créatif auprès de la marque qui porte son nom.

Après avoir créé les costumes du spectacle de Mylène Farmer (1993) et collaboré avec le Cirque du Soleil à Las Vegas (2003), Thierry Mugler présente la revue Mugler Follies (2013) à Paris et à Berlin, qui mêle danseurs, chanteurs, acrobates, performeurs et mannequins.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Catherine ORMEN, « MUGLER THIERRY (1948- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/thierry-mugler/