TABLEAU DE PARIS, Louis Sébastien MercierFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La vie et l'invention littéraire de Louis Sébastien Mercier (1740-1814) sont intimement liées à Paris. Né sur les bords de la Seine, il milite en faveur d'une littérature résolument moderne qui, pour s'émanciper des modèles grecs et romains, doit s'immerger dans la réalité urbaine. Il se fait connaître par une utopie, L'An 2440 (1770), qui substitue aux îles heureuses des voyages imaginaires un Paris régénéré dans le futur. Suit une défense et illustration du drame, Du théâtre (1773), où il avoue qu'il aime Paris « parce que c'est là que jouent toutes les passions et que leurs rapports multipliés enfantent plus de scènes originales ». La concentration urbaine réunit les contraires et rapproche les extrêmes. Là s'invente la nouveauté.

En 1781, Mercier rassemble des articles, composés initialement pour des périodiques, en deux volumes, constitués de courts chapitres non numérotés. Ce premier Tableau de Paris s'ouvre sur un « Coup d'œil général » et s'achève par une question : « Que deviendra Paris ? », et une « Supposition » qui, l'une et l'autre, évoquent une destruction de la capitale. Le gouvernement s'irrite des critiques sensibles dans le livre. Mercier fuit en Suisse, où il remanie le Tableau et l'étend considérablement, sur quatre volumes en 1782, huit en 1783 (et 574 chapitres), et finalement douze en 1788 (et plus d'un millier de chapitres).


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : professeur de littérature française à l'université de Paris-IV-Sorbonne

Classification

Pour citer l’article

Michel DELON, « TABLEAU DE PARIS, Louis Sébastien Mercier - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tableau-de-paris/