SYSTEMA NATURAE (C. von Linné)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Publié en 1735 par le naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778), Systema naturae renferme la première classification vraiment scientifique des mondes minéral, végétal et animal. Si la classification des minéraux conçue par Linné a été vite oubliée, celle des végétaux et des animaux a en revanche connu un grand succès, partout dans le monde. L'auteur divise les plantes en 24 classes en fonction du nombre et de la disposition des étamines de leurs fleurs. On parle alors du système sexuel linnéen. Les animaux, quant à eux, sont répartis dans six grandes classes : Quadrupèdes, Oiseaux, Amphibies, Poissons, Insectes et Vers. Linné place l'homme en tête des Quadrupèdes anthropomorphes, en compagnie du singe et du paresseux, au grand dam de ses contemporains. Systema naturae connaîtra de nombreuses éditions dont la dixième, publiée en 1758, est la plus remarquable. Linné y systématise la nomenclature binominale des espèces animales (Canis lupus pour le loup, Gryllus campestris pour le grillon, etc.), nomenclature qu'il avait déjà appliquée aux plantes dans son Species plantarum de 1753. Les années 1753 et 1758 marquent ainsi, respectivement, les points de départ de la nomenclature botanique et zoologique moderne.

—  Pascal DURIS

Écrit par :

  • : professeur en histoire des sciences, université de Bordeaux

Classification

Pour citer l’article

Pascal DURIS, « SYSTEMA NATURAE (C. von Linné) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/systema-naturae/