SYMPHONIE POUR UN HOMME SEUL (M. Béjart)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lorsqu'il crée, le 26 juillet 1955, Symphonie pour un homme seul, Maurice Béjart, chorégraphe né à Marseille en 1927, n'est pas encore célèbre. Pourtant, sa pièce fera scandale au théâtre de l'Étoile, à Paris. Le sujet certes est dans l'air du temps, marqué par l'existentialisme et l'expression de la solitude humaine et de l'angoisse. Mais ce qui étonne et dérange, c'est un langage impur où se mélangent les pas classiques et les mouvements modernes. La musique concrète de Pierre Schaeffer et Pierre Henry surprend aussi des oreilles habituées aux mélodies romantiques. Les trouvailles de Symphonie pour un homme seul donneront naissance au style béjartien qui s'épanouira très vite avec Le Sacre du printemps (1959) et Boléro (1961), créations majeures du Ballet du xxe siècle dirigé par Maurice Béjart.

—  Jean-Claude DIÉNIS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude DIÉNIS, « SYMPHONIE POUR UN HOMME SEUL (M. Béjart) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-pour-un-homme-seul-m-bejart/