Symphonie n° 7, MAHLER (Gustav)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Auteur

autre :

 

Crédits :

Afficher

Mahler entame à vingt ans une prestigieuse carrière de chef d'orchestre; il devient en 1891 premier chef à l'Opéra de Hambourg et prend la direction de l'Opéra de Vienne en 1897. En 1907, trois coups du destin le frappent : sa fille Maria meurt à quatre ans, il apprend qu'il est atteint d'une maladie de cœur incurable et il doit quitter Vienne à la suite d'une campagne antisémite. Ses dernières années se passent entre New York, où il dirige au Metropolitan Opera et à la Société philharmonique, et l'Europe, où il termine sa Neuvième Symphonie (1909). Il laisse inachevée une Dixième Symphonie dont l'adagio initial sonne comme un adieu à la tonalité.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Symphonie n° 7, MAHLER (Gustav) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/symphonie-n-7-mahler-gustav/