FEHN SVERRE (1924-2009)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'architecte norvégien Sverre Fehn était connu pour ses constructions alliant modernisme et architecture locale traditionnelle (villa Schreiner à Oslo, 1963 ; villa Busk à Bamble, 1990), destinées à des particuliers comme à des institutions. Son œuvre, témoin de l'influence de modernistes tels que Mies van der Rohe, Le Corbusier, Louis I. Kahn et Frank Lloyd Wright, est également le reflet de l'environnement scandinave.

Né le 14 août 1924 à Kongsberg, à plusieurs dizaines de kilomètres au sud-est d'Oslo, Sverre Fehn sort diplômé de l'école d'Architecture de la capitale en 1949. Il crée avec sept autres architectes, dont Geir Grung et Jørn Utzon, le groupe PAGON (Progressive Architects' Group, Oslo, Norway) pour la promotion de l'architecture moderne. Un de ses premiers projets consiste à dessiner le skansen (musée en plein air consacré à la culture populaire, 1949-1956) de Maihaugen, à Lillehammer. C'est à l'occasion de l'Exposition universelle de 1958, à Bruxelles, que Fehn accède à la renommée internationale et remporte, avec son pavillon norvégien, le premier prix du concours d'architecture. De style international, ce bâtiment de faible hauteur en bois lamellé collé incarne l'horizontalité par ses larges avant-toits en saillie. Le pavillon nordique que Fehn réalise pour la biennale de Venise en 1962 remporte également le lion d'or de la meilleure représentation nationale. L'architecte conçoit de nombreux musées de renom en Norvège. Pour chacune de ses réalisations, il cherche à créer une symbiose entre l'architecture et la nature. Ainsi, le musée des Glaciers (achevé en 1991), à Fjærland, est une longue structure basse, en béton gris et blanc, dont les murs latéraux, obliques, suivent la ligne des glaciers environnants. Fehn érige en outre le musée du Hedmark (1979), à Hamar, en intégrant dans sa construction les ruines de la cathédrale et du château du xive siècle. Il signe également le centre Aukrust (1996), à Alvdal, ainsi que le Musée national de la photographie (2001), à Horten. L'architecte réhabilite enfin le siège d'une banque du xixe siècle, de style néoclassique, à Oslo pour y installer le Musée national de l'architecture (2007).

Parallèlement, Fehn enseigne à l'école d'Architecture d'Oslo de 1971 à 1995 et donne des conférences dans des universités européennes et américaines. Il publie, avec Per Olaf Fjeld, l'ouvrage Sverre Fehn : The Thought of Construction (1983). Lauréat du prestigieux Pritzker Prize en 1997 et titulaire de la médaille d'or de l'Académie française d'architecture, il s'éteint le 23 février 2009 à Oslo.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« FEHN SVERRE - (1924-2009) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sverre-fehn/