OSLO

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la Norvège, Oslo est située à l'extrémité méridionale du pays, au fond d'un étroit fjord qui s'insinue en doigt de gant sur une longueur de 100 kilomètres et dont l'accès était facile à défendre. Oslo, qui semble avoir été fondée dès le xie siècle, ne fut pendant longtemps qu'un petit centre régional à l'écart des grands courants de circulation : la navigation à voiles pénétrait difficilement dans le fjord et, du côté de la terre, Oslo était coupée du débouché des grandes vallées, Glomma, Numedalslågen. Cependant, au temps de la domination danoise (xive-xixe s.), la ville grandit à l'ombre de Copenhague qui y installa des comptoirs, des banques et en assura, après l'incendie de 1624, la reconstruction. Après l'union de la Suède et de la Norvège en 1814, Oslo tira le même avantage de ses relations avec la Suède toute proche. Elle ne devint qu'en 1905 la capitale d'un État indépendant ; en 1925, elle troqua le nom de Christiania, qui rappelait la domination danoise, contre le nom ancien d'Oslo. Entre-temps, la situation avait changé : la navigation à vapeur permettait de remonter facilement le fjord, et les chemins de fer assuraient la liaison avec les grandes vallées, pénétrant dans l'intérieur. Aussi l'essor fut-il rapide : Oslo, qui avec 10 000 habitants était cinq fois moins peuplée que Bergen en 1800, en comptait 560 500 en 2008, concentrant, dans un rayon de 120 kilomètres, près de la moitié de la population du pays. Le port est le siège de la plupart des compagnies de navigation maritime de Norvège. Moins bien placé pour les exportations que les ports de la côte occidentale, il n'en est pas moins le premier du pays (6 Mt de marchandises) et fait actuellement l'objet d'une vaste entreprise de restructuration tendant à distinguer ses différentes fonctions. Le secteur tertiaire domine avec les services administratifs, les centres commerciaux, l'université. La ville est massée autour du port, avec l'hôtel de ville et le château royal, et elle coiffe, en quelque sorte, le fond du golfe. Elle s'est étendue sur les collines voisines, sur la presqu'île de Nesodden en face, et les faubourgs se développent dans la forêt défrichée. La nature est donc encore toute proche et la ville est dominée par la piste géante de ski d'Holmenkollen. En outre, un certain nombre de petites villes gravitent autour d'Oslo ; il ne s'agit pas d'un essaimage mais d'une conurbation de villes qui ont grandi séparément. Drammen, Tönsberg, Sandefjord encadrent le fjord d'Oslo à l'ouest, Moss, Sarpsborg, Frederikstad, à l'est ; il y faut ajouter Lilleström au nord-est.

Norvège : carte administrative

Carte : Norvège : carte administrative

Carte administrative de la Norvège. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Oslo

Photographie : Oslo

Vue d'Oslo, capitale de la Norvège. 

Crédits : Richard Elliott/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Norvège : carte administrative

Norvège : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Oslo

Oslo
Crédits : Richard Elliott/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur honoraire de l'Institut de géographie de l'université de Paris

Classification

Autres références

«  OSLO  » est également traité dans :

NORVÈGE

  • Écrit par 
  • Marc AUCHET, 
  • Régis BOYER, 
  • Georges CHABOT, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN
  •  • 24 729 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Marchands et armateurs scandinaves »  : […] Pourtant, le littoral atlantique n'échappait pas à l'expansion économique du xvi e  siècle et les comptoirs hanséatiques reculaient sous la poussée des actifs marchands et armateurs scandinaves. Même le quai germanique de Bergen n'échappait pas à cette pénétration. Mais les rouliers hollandais vinrent bientôt remplacer les Hanséates pour s'implanter dans toutes les activités économiques norvégien […] Lire la suite

Les derniers événements

5 octobre 2018 Prix Nobel. Attribution du prix Nobel de la paix à Nadia Murad et Denis Mukwege.

d’Oslo attribue le prix Nobel de la paix 2018 à la porte-parole des femmes yézidi Nadia Murad et au gynécologue congolais Denis Mukwege. Réduite à l’état d’esclave sexuelle par les combattants de l’organisation État islamique en 2014 lors de la conquête par ceux-ci du Sinjar, en Irak, Nadia Murad s’est échappée, devenant une défenseuse de la cause  […] Lire la suite

30 mars 2017 Israël – Autorité palestinienne. Autorisation de la création d'une nouvelle colonie juive en Cisjordanie.

d’Oslo en septembre 1993, la création d’une nouvelle colonie juive en Cisjordanie, dans la vallée de Shilo. Cette décision satisfait une promesse faite aux colons de l’avant-poste d’Amona, démantelé en février sur ordre de la Haute Cour de justice. […] Lire la suite

1er-7 février 2017 Philippines. Rupture des négociations de paix entre le gouvernement et la guérilla maoïste.

Oslo. Elle accuse l’armée de violations des droits de l’homme dans l’île de Mindanao, à la faveur de la trêve. La rébellion, active dans le sud de l’archipel, a causé la mort d’environ trente mille personnes depuis 1968. Le 4, le président Rodrigo Duterte ordonne à ses représentants de quitter les négociations de paix qui se poursuivaient près de Rome […] Lire la suite

2-7 octobre 2016 Colombie. Rejet par référendum de l'accord avec les FARC.

d’Oslo attribue le prix Nobel de la paix au président Juan Manuel Santos « pour ses efforts résolus afin de mettre fin à une guerre civile de plus de cinquante ans dans son pays ». La Norvège est l’un des pays garants de l’accord de paix négocié à Oslo depuis décembre 2012. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Georges CHABOT, « OSLO », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/oslo/