SUN RA (1914/1915-1993)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il a choisi de s'appeler Soleil, en américain (Sun) et en égyptien (Râ, dieu du Soleil). Le personnage est, il est vrai, singulier, excentrique. Éternellement affublé d'une défroque de mage oriental, il anime des spectacles monumentaux de style composite. Un sens aigu du théâtre qu'il faut découvrir derrière une science-fiction de pacotille, de splendides envolées free sous des tonnes de convention mélodique, l'authentique expression d'un peuple opprimé masquée par une philosophie de bazar : notre sens critique s'affole devant une expérience unique qui ne doit rien au rationnel. Un charlatan ou un prophète ?

Tout le début de sa biographie ne peut s'écrire qu'au conditionnel. Son nom même est incertain — Herman « Sonny » Blount ou Lee —, de même que l'année de sa naissance — 1914 ou 1915 — à Birmingham (Alabama). Après avoir découvert la musique pendant sa scolarité, il aurait effectué, vers 1935, des tournées avec un orchestre dirigé par John Fess Whatley. À la fin des années 1930, il aurait — pianiste, sous le nom de Sonny Blount — accompagné Stuff Smith et Coleman Hawkins, écrit des arrangements, joué au Club DeLisa, à Chicago, et servi de partenaire aux chanteurs Wynonie Harris et Joe Williams. Il aurait aussi fait partie de l'orchestre de Fletcher Henderson vers 1946-1947.

Première certitude : sa participation comme pianiste, en 1947, à une séance d'enregistrement des Dukes of Swing, le big band d'Eugene Wright, pour la firme Aristocrat. Très vite cependant, on reperd sa trace. Il réapparaît à Chicago au milieu des années 1950. Sun Ra se produit alors en trio et joue d'un instrument électronique à clavier de son invention. Il anime un quintette qui rassemble autour de lui Ronnie Boykins, John Gilmore, Marshall Allen et Pat Patrick, première étape vers la constitution de l'orchestre qui le rendra célèbre et qu'il fonde en 1956. Cet orchestre — Arkestra, dans la langue particulière de Sun [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « SUN RA (1914/1915-1993) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sun-ra/